Madagascar: Inscription à la messe papale - Rallongée jusqu'à la fin de ce mois

Les chrétiens attendent avec impatience la visite du Pape François.

« Les inscriptions peuvent encore s'effectuer. Les informations qui circulent sur le report de la date butoir sont fondées. » Ce sont là les propos du père Matio Randriamanarivo, responsable de la communication auprès du Diocèse d'Antananarivo, joint au téléphone hier pour confirmer les informations sur un éventuel report de la date butoir des inscriptions à la messe papale du 8 septembre prochain. Prévue le 30 juin dernier, ladite date a été reportée pour la fin de ce mois de juillet.

Une prolongation qui donne deux semaines - à compter de ce jour - aux chrétiens qui souhaitent participer à la messe présidée par le Pape François à Soamandrakizay. Les intéressés disposent jusqu'à la fin de ce mois de juillet pour figurer sur la longue liste mise en place par le comité d'organisation du voyage papal. Une procédure d'inscription qui devrait être effectuée au niveau des APV, ou « Ankohonam-piangonana Velona ». La responsabilité étant donnée aux chefs de secteurs auprès des « fokontany ».

Soamandrakizay. Les travaux d'aménagement entrant dans le cadre de la messe papale sont actuellement en cours pour un meilleur accueil du Souverain Pontife à Soamandrakizay. « Plus de la moitié des travaux sont actuellement finis », lance le père Matio. On avancerait également vers la seconde phase de la construction de l'autel.

Entre temps, les membres du comité d'organisation s'activent pour assurer les derniers préparatifs afin de garantir un voyage apostolique digne de ce nom. Ledit voyage étant d'une importance capitale pour les chrétiens malgaches d'un côté mais également pour l'Etat malgache lui-même, de l'autre. Il conviendrait de noter que les Malgaches issus d'autres confessions peuvent également se rendre à la grande messe papale du 8 septembre, à condition de se plier à la procédure d'inscription.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.