Ile Maurice: Fuite du jugement de l'affaire MedPoint - La MBA rappelle ses membres à l'ordre

La fuite du jugement du Privy Council concernant l'affaire MedPoint revient sur le tapis. Dans un communiqué, la Mauritius Bar Association (MBA) invite tous ses membres à respecter les «Rules and Practice Directions» de toutes les cours de justice.

Selon les règlements du Privy Council, la copie d'un jugement est remise aux avocats et avoués des deux parties concernées dans une affaire avant que celui-ci soit rendu public. Cette pratique a été établie afin que les hommes de loi aient le temps de vérifier si le document comporte des erreurs sur la manière d'écrire le nom d'une des parties prenantes de l'affaire et autres inexactitudes mineures. «Le contenu d'un jugement peut aussi être divulgué aux personnes directement concernées 24 heures avant.»

Cependant, les choses ne se sont pas passées comme le veulent les règlements du Privy Council en ce qui concerne l'affaire MedPoint. Le jugement a fuité, et Sudhir Sesingkur en avait même fait état sur sa page Facebook. Depuis, la MBA a fait savoir que Board du Privy Council a décidé de ne plus circuler de drafts des jugements en amont. Dans son communiqué, l'association précise que divulguer un jugement avant qu'il ne soit officiellement rendu public constitue une violation de l'éthique qui régit la profession.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.