Madagascar: TENNIS - Les parents réclament le report des Championnats Nationaux

La Fédération insiste pour que les Championnats de Madagascar se déroulent la semaine prochaine. Néanmoins, beaucoup de joueurs seront en pleine période d'examen. Leurs parents réclament le report de cette date auprès de la Fédération Malgache de Tennis (FMT).

Les Championnats de Madagascar de tennis se dérouleront la semaine du 22 juillet au 4 août 2019 . Une date qui ne convient pas aux joueurs qui suivent le calendrier scolaire malgache, puisqu'ils seront en pleine période d'examen ou en préparation pour les examens officiels malgaches.

Pour cette raison, plusieurs joueurs, parents et responsables de clubs et de ligues s'unissent pour réclamer le report de ce sommet national. En ce qui concerne la ligue d'Analamanga, le championnat a été bouclé le week-end dernier. Les deux championnes et finalistes sortantes en U18 filles sont issues des établissements malgaches suivant le calendrier du Ministère de l'Education nationale.

Il en est de même pour les champions et finalistes en U14 filles et U14 garçons, finalistes U16 et U18 garçons, qui sont au cœur de leur préparation aux examens. « Cette situation est tout à fait en contradiction avec le discours de la FMT qui avait annoncé en grande pompe le tennis pour tous, vulgarisé même au niveau des Ecoles Primaires Publiques, car ces joueurs devraient donc choisir entre le tennis et leurs examens : un choix cornélien », selon les explications de leur porte-parole, Holisoa Andriantefihasina.

La liste des joueurs d'Analamanga, sélectionnés pour le Championnat national, n'a pas été communiquée jusqu'à hier. Les joueurs et les parents sont dans l'expectative.

« Le nouveau sélectionneur des Barea de Madagascar, avait mentionné sur les réseaux sociaux que le clientélisme était la raison des précédents échecs du football malgache. Nous espérons vraiment qu'il n'en sera pas ainsi pour le tennis malgache et nous invitons les instances supérieures du sport malgache, avec tout le respect que nous leur devons, à se pencher incessamment sur le sujet », a-t-elle précisé. Ils espèrent que la fédération prendra en considération leurs doléances et trouvera une solution à ce problème.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.