Madagascar: Assemblée nationale - L'espoir d'un renouveau de la vie parlementaire

Après l'ultime réception des Barea à Iavoloha, où ils ont été décorés, il est maintenant temps de redescendre sur terre. Les Malgaches ont vécu une très belle aventure avec ces merveilleux footballeurs et ils espèrent qu'elle ne sera pas sans lendemain.

Cependant, la vie politique ordinaire va maintenant reprendre le dessus avec l'ouverture de la session spéciale de l'Assemblée nationale. La rentrée parlementaire devrait être moins agitée que par le passé. Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses.

Le pays a durant ces quinze derniers jours retenu son souffle et a vécu des moments de bonheur indicible. A présent, les Malgaches vont retrouver une réalité plus âpre avec les nombreux problèmes qu'il va falloir affronter.

Le régime a une majorité politique stable à l' Assemblée nationale et les parlementaires peuvent maintenant entrer dans le vif du sujet. Ils vont passer aujourd'hui à l'élection de leur président. Il semblerait qu'il n'y ait aucun suspense car un candidat se détache nettement du lot. Ce sera ensuite la désignation des membres du bureau permanent. Et à partir de là, le véritable travail parlementaire devrait commencer.

Le souhait de tous les citoyens est que le rôle du député soit véritablement respecté et que ce dernier prenne vraiment ses responsabilités. Il ne devrait plus être question d'un unanimisme de façade. Il faudrait qu'il y ait de véritables débats dans l'Hémicycle comme c'est le cas dans les pays démocratiques.

Les nouveaux élus font partie d'une génération que l'on espère plus consciente de leurs devoirs. L'image de leurs prédécesseurs est à jamais ternie par les pratiques qui y ont eu cours. Dorénavant, les Malgaches suivront de très près le comportement de leurs représentants à l'Assemblée. C'est une nouvelle ère qui commence.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.