Algérie: Le ministre malien des Affaires étrangères en visite de travail à Alger

Alger — Le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali, Tiébilé Dramé, a entamé mardi une visite de travail de deux jours à Alger, durant laquelle il discutera des relations bilatérales et du processus de paix au Mali.

M.Dramé a été accueilli, à son arrivée à l'aéroport international Houari-Boumediene, par le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.

Dans une déclaration à la presse, le ministre malien a indiqué être porteur d'un message du président malien, Ibrahim Boubacar Keita, au chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah.

"Nous allons continuer les discussions algéro-maliennes entamées précédemment à Bamako entre les chefs de la diplomatie des deux pays", a-t-il déclaré, relevant que les deux parties veulent "renforcer davantage leurs relations bilatérales".

Les discussions porteront aussi sur l'accord de paix et de réconciliation au Mali, un processus lancé en 2014, sous la conduite d'une médiation internationale, dont l'Algérie est chef de file.

La visite à Alger de M. Dramé permettra également aux deux ministres de "poursuivre la concertation politique entre les deux pays autour des relations bilatérales et des questions régionales d'intérêt commun".

Ce déplacement en Algérie du chef de la diplomatie malienne intervient à la suite de la visite à Bamako, les 17 et 18 juin dernier, de M. Boukadoum, à l'occasion de laquelle il a coprésidé avec son homologue malien la 14ème session du Comité bilatéral stratégique (CBS) algéro-malien.

M.Boukadoum a présidé à l'occasion de cette même visite la 3ème réunion ministérielle du Comité de suivi de l'Accord (CSA) d'Alger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.