Algérie: La protection de l'enfance, "une responsabilité collective"

Alger — La protection de l'enfance "est une responsabilité collective", a estimé, lundi à Alger, la déléguée nationale à la protection de l'enfance, Meriem Cherfi , mettant l'accent sur la nécessité de conjuguer les efforts pour promouvoir et défendre les droits de cette frange.

S'exprimant lors d'une cérémonie organisée à l'Opéra à l'occasion de la Journée nationale de l'enfant, Mme Cherfi a indiqué que l'ONPPE " n'épargne aucun effort en vue de concrétiser l'intérêt suprême de l'enfant, en coordination avec les institutions de l'Etat, les acteurs de la société civile et l'ensemble des intervenants dans ce domaine", affirmant que cette occasion se veut " une occasion pour rappeler l'impératif respect des droits de l'enfant, ainsi qu'une étape pour évaluer les réalisations".

Rappelant que la célébration de la Journée nationale de l'enfant coïncide avec la promulgation, le 15 août 2015, de la loi relative à la protection de l'enfant, la même responsable a souligné que l'institution par l'Algérie d'une Journée nationale pour son enfance témoignait de "l'importance de cette catégorie".

Mme Cherfi a fait savoir à cette occasion, que l'Organe "avait, depuis début 2019, pris en charge la protection de 1400 enfants en danger et ce en coordination avec les juges des mineurs et des Services en milieu ouvert relevant du ministère de la Solidarité nationale, à travers des signalement reçus par l'Organe via le numéro vert (1111), le courrier électronique et au niveau du siège de l'organe", appelant à la nécessité d'intensifier les efforts en vue d'inculquer la culture du signalement de toute atteinte aux droits de l'enfant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.