Cameroun: Incendie de la Sonara - Une convocation musclée servie au DG de l'assureur Activa

16 Juillet 2019

Le directeur général (DG) d'Activa Cameroun, est convoqué le mercredi 17 juillet à 11heures 30, dans la salle de réunion du DG de la Société nationale de raffinerie ( Sonara).

C'est la substance de la convocation conjointe servie au patron de ce géant de l'assurance, par le colonel Tchinda Mbouzikeu Henri, commandant de la légion de gendarmerie du Sud-Ouest, et par le commissaire divisionnaire Yogo Nje Joseph, chef de la Division régionale de la Sécurité publique du Sud-Ouest.Le Dg d'Activa Cameroun devra être " accompagné de tous les autres responsables en charge du suivi de contrat entre Activa Cameroun et la Sonara, munis de leurs pièces d'identité, et de toute documentation utile liée à ce contrat", peut-on lire dans la convocation des deux officiers de police judiciaire, servie au DG d'Activa Cameroun, le 12 juillet dernier.

Et la convocation de planter le décor d'un échange qui s'annonce incandescent et houleux: " Avisons qu'en cas de défaillance, il y sera contraint par tous les moyens de droit, conformément aux dispositions de l'article 195 du Code de procédure pénale ".

Rappelons qu'il y a des semaines, cinq directeurs importants de la Sonara, ont été arrêtés au siège de l'entreprise d'État à Limbe ( région du Sud-Ouest), et placés en détention préventive. Les premiers éléments d'enquête sur l'incendie qui a ravagé la Sonara, parlent d'un montant de près de 290 milliards francs CFA, pour remettre la raffinerie sur pied.

Un flou demeure toujours sur l'assurance de la Sonara, au moment où cette dernière a pris feu. Un incendie revendiqué par un leader séparatiste anglophone de l'État fantôme d'Ambazonie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.