Ile Maurice: Saint Julien d'Hotman - Voir le Jardin de la vanille et des épices

Les jeunes sont peu attirés par les métiers de la terre. Selva Dassen Chinan l'a bien compris et s'est lancé, à rebours, dans la culture de la vanille et des épices. Une halte au jardin de la vanille et des épices du susnommé est une découverte assurée.

À l'entrée de Saint Julien d'Hotman, une boutique accroche le regard dans ce petit coin perdu au milieu des champs de canne. C'est celle de Selva Dassen Chinan. On y trouve des objets artisanaux, des épices et des gousses de vanille en provenance des serres situées à l'arrière. L'homme est un des rares planteurs de vanille à Maurice.

Cette passion lui a été transmise par son père. «C'est mon père qui a commencé il y a bien longtemps la culture de la vanille. C'est un travail qui demande énormément de patience», explique-t-il.

Âgé de 42 ans, notre interlocuteur raconte qu'auparavant, son père plantait des légumes et des vanilliers. «La gousse de vanille est le fruit d'une orchidée liane originaire du Mexique. C'est en 1841 qu'un esclave réunionnais a réalisé la fécondation manuelle de la vanille. C'est la seule orchidée comestible connue et l'épice la plus chère au monde.»

Selva Dassen Chinan aidait son père dans la plantation de vanille et de légumes. C'était pour lui une reconversion gagnante. En effet, Selva Dassen Chinan a travaillé comme cuisinier dans un hôtel et l'expérience qu'il a acquise le pousse à explorer la palette d'assortiments utilisés dans la cuisine hôtelière. Il décide alors d'importer des graines d'aromates jusqu'alors peu connus à Maurice. Ciboulette, origan, cerfeuil, basilic, laitue Batavia, chêne, chicorée, roquettes.

L'agriculture bio

«Mes efforts portent maintenant leurs fruits. Aujourd'hui, je livre des épices et de la vanille dans les hôtels.» Sa spécialité réside dans l'agriculture bio. Il refuse d'avoir recours aux herbicides qui, il en est persuadé, sont nocifs à la santé de l'Homme.

Chez lui, la production se pratique selon la méthode traditionn elle , naturelle et bio. Selva Dassen Chinan avance également que ses serres sont devenues un lieu touristique. Le gérant propose aux touristes une visite guidée dans la plantation de vanille et les fait découvrir une partie de ses secrets. Les touristes peuvent aussi déguster un jus de canne dans sa boutique.

Étant dans la région, ils peuvent visiter le temple tamoul qui s'y trouve et découvrir l'histoire derrière et la signification des différentes couleurs. Pour accroître sa clientèle, Selva Dassen Chinan songe d'ailleurs à se servir des réseaux sociaux pour mieux se faire connaître et améliorer sa visibilité. Que vous soyez Mauricien ou touriste, si vous rêvez de voir Maurice autrement, le jardin de Selva Dassen Chinan est une découverte assurée !

La vanille ... tel un bébé

Si vous plantez de la vanille aujourd'hui, c'est quatre ans plus tard que l'orchidée fleurira. Le processus de pollinisation des fleurs est délicat car elles s'ouvrent en hiver, vers juin et juillet, et ne vivent qu'une journée. «Une fleur de vanille a une couleur blanche aux pétales teintés de jaune et de vert. Il faut polliniser les fleurs à la main. C'est un processus délicat. Il faut s'aider d'une épingle. La fleur non pollinisée tombe le lendemain. Une gousse de vanille demande neuf mois de gestation pour atteindre la maturité. Il faut faire très attention à chaque étape de la cueillette car la première récolte se fait sur quatre années», explique Selva Dassen Chinan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.