Algérie: Marches des étudiants - Pour le changement du système et le départ de ses symboles

Alger — Des dizaines d'étudiants ont manifesté à nouveau, mardi à Alger, en soutien au Hirak populaire qui se poursuit depuis le 22 février dernier, pour revendiquer le changement du système et le départ de ses symboles.

Moins nombreux par rapport aux précédentes marches, les étudiants ont démarré leur marche de la place des martyrs et sillonné les principales artères menant à la Grande Poste, a constaté l'APS.

Pour certains étudiants, la raison de la baisse du nombre des participants à cette marche est "la fin de la saison universitaire et l'arrêt des services des œuvres universitaires, à l'instar du transport et de l'hébergement".

Lire aussi: Marches des étudiants: pour un changement radical du système

Les étudiants réclament la poursuite en justice des têtes de la corruption et des responsables du pillage de l'argent public, tout en exigeant une justice libre et autonome dans cette mission.

Le dispositif sécuritaire était moins important que les mardis précédents. Le tunnel des facultés menant à la place Audin, a-t-on constaté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.