Angola: Ministère de la Pêche oeuvre à l'organisation du secteur

Luanda — Le Ministère de la pêche et de la Mer travaille pour organiser le secteur et réduire l'informalité existant dans le circuit de la conservation, de l'achat et de la vente, ainsi que dans l'inspection des bateaux artisanaux, semi-industriels et industriels, a déclaré la titulaire du portefeuille, Maria Antonieta Baptista.

La mesure vise à discipliner l'exercice de l'activité et à augmenter les niveaux de captures, a précisé la ministre lors d'une interview accordé à Jornal de Angola et publiée le 15 juillet.

Interrogée sur la manière dont le secteur pourrait augmenter les captures, elle a répondu que sans désobéir aux mesures de gestion approuvées au Journal officiel de 2019, le Ministère des Pêche s'efforçait de rétablir certaines proportions au niveau des quotas. L'entrée de grands navires de pêche industriels et le chalut pélagique entre les parallèles 15 et 17 ont finalement augmenté le taux de capture.

"Cela doit être soutenu par certaines actions, telle que l'évaluation de la biomasse disponible. Il est très risqué d'augmenter le taux d'effort sans être sûr des ressources disponibles. À ce stade, nous pouvons augmenter les captures, bien qu'il s'agisse d'un concept très large", a-t-elle déclaré.

En ce qui concerne les licences des navires de pêche qui continuent à être émises seulement à Luanda, une situation qui a suscité des critiques, la ministre a répondu que son département ne pouvait pas perdre de vue certaines questions, notamment le contrôle du secteur.

À cette fin, a-t-elle ajouté, le ministère a créé des équipes qui se sont rendues dans les provinces côtières pour inspecter les navires et beaucoup qui étaient irréguliers ont régularisé leur situation.

Selon la ministre, ceux qui refusent de se soumettre à une inspection, seront obligés à le faire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.