Congo-Kinshasa: 178 Casques bleus décorés de la médaille des Nations Unies à Bunia

communiqué de presse

Bunia, le 11 juillet 2019 - Cent soixante-quinze casques bleus du bataillon d'ingénierie du Népal, deux observateurs militaires du même pays et un autre du Bangladesh ont été décorés de la médaille des Nations Unies au cours d'une cérémonie de remise de médailles jeudi 11 juillet 2019, à la base militaire du contingent népalais de Ndromo à Bunia au Quartier Bankoko.

Plusieurs autorités militaires et civiles de la MONUSCO y ont pris part. Selon la tradition onusienne, il s'agit de soldats qui ont servi sous le drapeau de l'Onu en Rdc durant une année et arrivés en fin de mission, contribuant ainsi au mandat de la MONUSCO et à la paix internationale en général.

Le premier contingent d'ingénierie népalais est arrivé au Congo le 23 octobre 2003 ; celui qui vient d'être décoré constitue le 22e du genre à apporter son soutien à l'exécution du mandat de la Mission onusienne en Ituri.

Dans cette province, le travail de ces Casques bleus facilite la mobilité, le déploiement et les opérations des forces de la MONUSCO sur le terrain, tout en fournissant une assistance technique à la mise en œuvre de la stratégie de stabilisation du pays.

De la réhabilitation des routes (plus de 2,500 kilomètres à travers la RDC mais particulièrement en Ituri) à la construction de ponts (Pont Baley par exemple), en passant par les pistes d'atterrissage, les terrains de football, écoles, fosses septiques et de puisards, le travail des Casques bleus bénéficie aussi aux populations locales ; car les routes ainsi réhabilitées sont non seulement importantes pour les activités de la MONUSCO en rapport avec la protection des civils, mais également pour les populations locales, leurs moyens de subsistance et la viabilité de l'économie de la région.

On peut encore citer, entre autres réalisations des ingénieurs népalais de la MONUSCO, la construction d'un drainage transversal à Kapa à Bunia ou la réhabilitation récente du pont de Kasseili.

D'où la fierté du Commandant du contingent népalais :

« Notre travail a un impact direct sur la vie des populations, a déclaré le Colonel Jagdish Khadka.

«En retour», a-t-il poursuivi, «nous sommes toujours admirés. A la fin de la journée, entre autres choses, il est gratifiant quand les habitants nous accueillent avec leur sourire et nous expriment leur gratitude à travers leurs yeux ».

Pour Cecilia Piazza, Cheffe de Bureau de la MONUSCO Ituri , «le 22e contingent népalais s'est distingué par son habilité à mettre en œuvre ses compétences d'ingénieurs civils, notamment pour la réhabilitation de la route Bogoro-kasenyi-Tchomia», facilitant ainsi la mobilité et les échanges des populations locales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.