Angola: La Banque mondiale porte à plus de 2,5 milliards USD son financement au pays

Luanda — La Banque mondiale a porté mardi à 2,52 milliards de dollars le volume du portefeuille de projets en Angola, après l'approbation par son Conseil d'administration d'un nouveau paquet financier pour le pays d'une valeur totale d'USD 1,32 milliard.

Approuvé dans le cadre de la "Journée de l'Angola" organisé par la Banque mondiale, ce financement sera utilisé dans le cadre de trois initiatives structurantes du gouvernement angolais, à savoir le projet de renforcement du système de protection sociale (320 millions de dollars), d'opération d'appui budgétaire (500 millions de dollars) et le projet Bita (énergie et eau) estimé à 500 millions de dollars.

S'exprimant au sujet de la décision de la Banque mondiale, le ministre angolais des Finances, Archer Mangueira, a salué le soutien de cette institution bancaire et a souligné l'importance et les objectifs principaux de chacun des projets qui seront financés par ce montant.

Le projet de renforcement du système de protection sociale fait partie de la politique de transfert de revenus visant à protéger les familles à faible revenu.

L'opération d'appui budgétaire vise à soutenir les réformes économiques en cours dans le pays, avec l'appui technique et les ressources financières de la Banque mondiale, afin de pérenniser le processus d'ajustement et de transformation économique du pays, tout en protégeant les populations les plus vulnérables.

Le projet Bita vise à améliorer les performances opérationnelles et économiques du secteur de l'énergie et de l'eau, en améliorant ainsi l'accès des familles et des entreprises à l'eau potable dans certaines zones densément peuplées du sud de Luanda.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.