Angola: La ministre des Finances souhaite l'approbation des projets angolais à Washington

Luanda — Le ministre des Finances, Archer Mangueira, a annoncé lundi à Luanda qu'il espérait l'approbation, à Washington, des projets soumis au Conseil d'administration de la Banque mondiale, qui dédie la journée de mardi à l'Angola ("Angola Day").

"Nous attendons tous avec impatience la Journée de l'Angola, qui se tient mardi, et nous discuterons des défis auxquels le pays sera confronté, avec les importants financements qui pourraient être approuvés par la Banque mondiale", a déclaré le ministre des Finances peu après la signature de trois accords d'assistance technique avec cette institution financière.

En cette journée réservée à l'Angola, le Conseil d'administration de la Banque mondiale examine les propositions soumises par le gouvernement angolais, liées à un appui budgétaire pour la garantie du secteur de l'eau et le renforcement du secteur de la protection sociale.

Le financement à approuver pourrait s'élever à plus d'un milliard de dollars, selon une source de la Banque mondiale en Angola contactée par de l'Angop.

En mars de cette année, le vice-président de cette institution financière, Hafez Ghanem, a annoncé le montant susmentionné, peu après une audience que lui avait accordée le Président angolais, João Lourenço.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.