Guinée: Sékou Koundouno et Foniké Menguè libérés

16 Juillet 2019

L'annonce a été faite par Ibrahima Diallo, le coordinateur des opérations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) sur son compte Facebook. Sékou Koundouno, Foniké Menguè et trois autres membres du front ont été libérés à la tombée de la nuit.

Visiblement, la descente aux enfers se poursuit pour les membres du front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Les deux responsables et trois autres membres du front anti troisième mandat pour Alpha Condé avaient été arrêtés et conduits à direction de la police judiciaire (DPJ) dans l'après-midi de ce mardi 16 juillet 2019.

Selon Abdoulaye Oumou Sow membre de la cellule de communication du FNDC, ils ont été arrêtés parce-qu'ils portaient des t-shirts du FNDC.

« Sekou Koundouno est à La DPJ. Il est arrêté parce qu'il porte un gilet FNDC », a-t-il indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.