Burkina Faso: 2136 policiers pour servir «patriotiquement» la Nation

16 Juillet 2019

La 48e promotion des élèves policiers de l'école nationale de la police a été baptisée « Engagement patriotique ».

La présente sortie a été placée sous le thème « Renforcer la formation initiale du policier dans la lutte contre l'insécurité », et a pour parrain le Premier ministre Christophe Dabiré, représenté pour la circonstance par Chériff Moumina Sy, Ministre d'Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants.

Et sur 2156 élèves policiers au départ, 2136 (1906 de la police nationale et 236 de la police municipale) ont pu franchir le rubicond.

Aussi, on note qu'il y a eu 1 décès et 14 recalés au cours de la formation. Devant les officiels et leurs parents venus les soutenir, les impétrants ont pris l'engagement de lutter contre l'insécurité.

Le porte-parole et délégué de la promotion, le sous-officier de police Mobidi Xavier rassure la population quant à leur mission.

« Nous vous rassurons avec fierté que nous promotion sortante, n'irons pas gonfler nullement la troupe mais plutôt pour relever avec professionnalisme les défis de la sécurité sur le terrain », a-t-il laissé entendre.

Le ministre de la sécurité M. Ousseni Compaoré a invité les impétrants à être des « policiers dévoués, disciplinés et républicains ».

Désormais, ceux-ci n'attendent plus que leurs affectations dans les différentes unités de la police nationale et municipale pour servir la nation du mieux qu'ils le peuvent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.