Cote d'Ivoire: Passation des marchés publics - Les responsables des cellules des ministères renforcent leur mobilité

16 Juillet 2019

Au siège de l'Autorité nationale de régulation des marchés publics (Anrmp), à Cocody-Riviera, les responsables de quinze cellules de passation des marchés publics de ministères ont reçu hier, chacun, un véhicule.

L'objectif étant de contribuer au renforcement de leur mobilité. Ministères des Transports, du Commerce, des Sports, du Plan, des Eaux et forêts, des Affaires étrangères, de l'Intégration, de la Fonction publique, de la Justice, sont quelques bénéficiaires.

Cette mise à disposition, a rappelé le conseiller spécial du Premier ministre, ancien patron de l'Anrmp, Coulibaly Non karna, vient clore l'opération de remise de véhicules dont la première phase avait eu lieu l'année dernière.

Quinze autres véhicules neufs, à cette occasion, avaient été offerts à des ministères. Ce qui porte à 30, le nombre total de véhicules remis à des ministères techniques. Coulibaly Yacouba, président du Conseil de régulation de l'Anrmp, va plus loin.

Cet appui, selon lui, « vient renforcer le dispositif d'action et l'efficacité des cellules des marchés publics ». « Ces cellules ont énormément de défis », ajoute Coulibaly Yacouba.

Il a invité les bénéficiaires à faire des véhicules « un excellent usage ». Pour le représentant du Premier ministre, l'Anrmp « a fait sa part ».

Il revient aux bénéficiaires, selon lui, de faire la leur. Cette cérémonie a été l'occasion pour lui d'exhorter le personnel de l'Arnmp à travailler dans l'unité, en rangs serrés pour le bien-être de cette structure.

Rattachée à la présidence de la République, l'Anrmp, un organe « indépendant » créé en 2009, a pour mission de formuler des avis au ministre chargé des marchés publics pour la définition et l'amélioration des politiques en vue des actions de réforme du système des marchés publics ; définir les politiques et stratégies de formation et d'information des acteurs de la commande publique.

Définir les orientations pour l'animation et l'alimentation du système d'information des marchés publics et du site Internet qui lui est consacré et en assurer la surveillance. Mais aussi veiller à l'application des principes de bonne gouvernance.

Au cours de ces dernières années, cette autorité a rendu 282 décisions dont 70 ont conduit à des annulations et 70 autres à l'exclusion, pour deux ans, de 41 entreprises interdites de soumissionner aux marchés publics pour avoir fraudé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.