Congo-Brazzaville: Education - Des enseignants en formation pour l'école inclusive de Kintélé

La formation a été lancée officiellement le 15 juillet, par le conseiller technique du ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Nicolas Toumbou, à Kintélé au nord de Brazzaville dans le département du Pool.

La cérémonie s'est déroulée après la remise de l'école inclusive dénommée complexe scolaire « Emmaüs », construit pour accueillir les élèves aveugles, mal-voyants et les valides, ainsi que pour abriter le siège de l'association « Viens et viens » que dirige Emerson Massa.

Au total, vingt et un enseignants prennent part à cette formation. Parmi eux, quinze sont venus du ministère de l'Enseignement et six du ministère des Affaires sociales. Les enseignements seront dispensés du 15 juillet au 5 octobre prochain par quatre inspecteurs de la direction continue du ministère de l'Enseignement.

L'objectif est de les former sur les techniques pédagogiques de l'éducation inclusive et sur les spécificités du handicap visuel. La formation portera sur les différents modules tels que la psychologie de l'enfant et l'écriture braille.

Le conseiller technique Nicolas Toumbou a rappelé la tâche des enseignants dans son mot d'ouverture. Selon lui, ces encadreurs doivent animer l'établissement avec les apprenants particuliers. A cet effet, poursuit-il, il leur faut plus de sérieux, d'assiduité et de ponctualité afin de faire vivre l'école. « Vous serez les pionniers qui jetteront les bases de l'éducation inclusive que recommande l'Objectif de développement durable 4, un objectif qui concerne l'éducation. Vous n'êtes pas des nouveaux en matière d'éducation, bien qu'il y ait l'écriture Braille que vous allez maîtriser afin de faire fonctionner l'établissement », a déclaré le conseiller technique.

Rappelons que l'établissement accueille pour un premier temps les élèves de l'école primaire à la rentrée scolaire prochaine et, progressivement les autres cycles.

La remise officielle a concerné le bâtiment R+1 qui présente des caractéristiques architecturales de l'immeuble, telle que le rez- de- chaussée avec quatre salles de classe de vingt-deux mètres carrés d'une capacité de vingt-quatre places ainsi que des salles de vingt-quatre mètres carrés de trente places.

Le rez-de-chaussée est composé également d'une salle d'informatique ou cyber café, une cantine scolaire, une cuisine ainsi que des toilettes pour filles et d'autres pour garçons.

Au premier niveau il y a deux salles de classe de même dimensions, une bibliothèque, une salle d'archives, une salle de conseil, un bloc administratif, un bureau du président de l'association.

Le président de l'association « Viens et vois », Emerson Massa, a, de son côté, rappelé que l'ouvrage est la matérialisation de leur rêve depuis 2013. L'école s'engage à former les filles et fils du Congo qui constituent une immense réserve indéniable à la succession des générations présentes. « La meilleure socialisation passe par le brassage des voyants et des non-voyants afin que les non-valides ne vivent pas sous le poids de leur handicap, isolement ainsi que de leur sollicitude », a-t-il déclaré.

Notons que l'école est l'initiative de l'Association « Viens et vois », avec le financement de la Mission évangélique braille, basée en Suisse à hauteur de 193,923 millions FCFA. L'établissement est situé sur l'avenue du marché de Kintélé, derrière l'Université Denis Sassou N'Guesso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.