Algérie: Des diplomates mobilisés contre la démolition des habitations palestiniennes par l'occupant israélien

El-Qods — Une vingtaine de diplomates, représentant 20 pays, se sont rendus dans un quartier de la région d'El Qods occupée, où des responsables palestiniens les ont appelés à empêcher l'occupant israélien de démolir des habitations palestiniennes.

Le 18 juin, les autorités d'occupation ont informé certains résidents du quartier de Sour Baher, au sud d'El-Qods, de leur intention de démolir leur domicile, leur donnant 30 jours pour évacuer les lieux.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha), cette décision concerne 10 bâtiments, dont la plupart encore en construction. Environ 350 personnes sont concernées, selon l'Ocha.

Accompagné du gouverneur palestinien d'El-Qods, Adnan Gheith, 22 diplomates majoritairement européens, dont le consul général de France à El-Qods, Pierre Cochard, ont fait le déplacement pour rencontrer les résidents de ce quartier.

"Lorsque la maison sera démolie, nous serons à la rue", a déclaré Ismaïl Abadiyeh, 42 ans, qui vit dans l'un des bâtiments menacés avec ses quatre enfants.

Les habitants de Sour Baher ont aussi dit craindre que cent autres bâtiments de leur quartier ne soient également menacés dans un avenir proche.

"Nous ne pouvons pas nier les droits" des Palestiniens, a déclaré M. Cochard à la presse.

M. Gheith a appelé les diplomates et leurs pays respectifs à mener "des actions sérieuses pour mettre fin à ces crimes constants".

L'occupant israélien procède régulièrement à la démolition de ce qu'il considère comme une construction illégale de maisons palestiniennes à El-Qods Est et en Cisjordanie occupées.

Les Palestiniens affirment qu'il est presque impossible d'obtenir des permis de construire. Cet état de fait a amplifié la crise du logement en Palestine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.