Seychelles: Le président Danny Faure a déclaré à son parti « United Seychelles » qu'il se présenterait en 2020

Le président Danny Faure est le seul candidat à avoir présenté une déclaration d'intérêt pour être le candidat à la présidence du parti United Seychelles pour les élections de 2020, a déclaré mardi le directeur général du parti.

Andy Jean-Louis, qui est aussi le secrétaire général du parti, a déclaré à la SNA que M. Faure avait soumis sa candidature lundi par l'intermédiaire d'un représentant.

«Les documents ont été livrés en mains propres à Maison du Peuple à 11 heures, une heure du délai officielle de midi. Nous pouvons confirmer que M. Faure est le seul candidat à avoir déclaré son intention de se porter candidat, et que sa candidature sera désormais examinée selon les procédures établies par la nouvelle Constitution de United Seychelles », a déclaré M. Jean-Louis.

Dans une allocution spéciale prononcée le 29 mai, M. Faure a annoncé son intention de se porter candidat pour United Seychelles. Il était le candidat à la vice-présidence de l'ancien président James Michel, qui a démissionné moins d'un an après avoir remporté les élections de 2015. M. Faure, précédemment vice-président, a assumé la présidence.

United Seychelles a commencé le processus de sélection d'un candidat à la fin du mois de juin et a invité tous les membres du parti qui seraient intéressés à présenter une déclaration d'intérêt. Les candidats potentiels devaient être endossés par au moins 100 membres inscrits du parti.

M. Faure était le vice-président de l'ancien président James Michel, qui a démissionné en 2016

M. Faure a dépassé ce chiffre et a reçu 185 endossements. M. Jean-Louis a précisé qu'entre maintenant et vendredi, les signatures seront vérifiées afin de s'assurer de leur légitimité.

«Outre ces deux documents, M. Faure a également présenté sa vision du pays conformément à la constitution du parti. Tous ces éléments, y compris sa déclaration d'actif et de passif, seront transmis au Comité d'éthique vendredi pour vérification », a déclaré M. Jean-Louis.

Il a déclaré que le formulaire de contrôle et les déclarations d'actif et de passif sont très importants pour United Seychelles, car le parti souhaite présenter un candidat avec la plus grande intégrité.

"Le président Faure est peut-être le seul membre du parti à s'être présenté, mais ce processus ne portait pas sur le nombre de candidats mais sur les normes que le parti exige de ceux qui aspirent à des postes de responsabilité et de direction", a-t-il déclaré.

Une fois examinée et approuvée par le Comité d'éthique, la candidature de Faure sera ensuite soumise au Congrès, l'organe suprême du parti, le mois prochain, pour décision finale.

Pour la première fois, le processus de candidature était effectué en utilisant la nouvelle constitution qui avait été adoptée par le Congrès en novembre dernier.

Pour le poste de vice-président, le comité exécutif national fixera une date à laquelle le candidat désigné choisira son vice-président.

Le vice-président passera également par le même processus de validation et d'approbation par le comité et le Congrès. Le candidat n'a pas besoin des 100 signatures.

United Seychelles, anciennement Parti Lepep, a remporté toutes les élections présidentielles depuis le retour du multipartisme en 1993.

Le parti a perdu les élections législatives pour la première fois de son histoire en 2016 et pour la première fois, le président des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, n'est pas le chef du parti au pouvoir.

Dans le même temps, la principale coalition de l'opposition, Linyon Demokratik Seselwa (LDS), qui détient la majorité au parlement du pays, annoncera le processus qu'il suivra pour sélectionner un candidat à l'élection de l'année prochaine, samedi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.