Afrique du Nord: Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles

Les préparatifs de la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur à la 51ème édition de la Foire internationale du livre de Bruxelles ont été au centre d'une visite effectuée cette semaine par une délégation marocaine dans la capitale belge.

Composée de représentants du ministère de la Culture et de la Communication et de l'Union professionnelle des éditeurs du Maroc (UPEM), la délégation marocaine a eu lors de cette visite des réunions avec les organisateurs de la foire, les autorités de la ville, ainsi qu'avec l'ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur.

Dans une déclaration à la MAP, Latifa Moftaqir, directrice du livre, des bibliothèques et des archives au ministère de la Culture et de la Communication, a indiqué que ces réunions ont été l'occasion de faire le point sur les différents aspects liés à l'organisation, la logistique et la programmation de la participation marocaine à cette grandmesse européenne du livre et de l'édition dont la 51ème édition aura lieu du 5 au 8 mars 2020.

Elle s'est félicitée du choix du Maroc comme invité d'honneur de ce salon qui permettra de mettre en avant les avancées du secteur de l'édition et du livre au Maroc et de promouvoir le rayonnement de la culture marocaine.

Dans ce sens, un programme "très intéressant" sera proposé aux visiteurs du salon, a fait savoir Mme Moftaqir, notant qu'en plus des activités organisées au sein de la foire, d'autres manifestations sont prévues à l'extérieur pour toucher un public encore plus large.

Pour Abdelkader Retnani, président de l'Union professionnelle des éditeurs du Maroc, les activités qui se dérouleront en dehors du salon seront principalement axées sur les quartiers et les communes qui comptent une forte communauté marocaine comme Molenbeek, le but étant d'aller à la rencontre des Marocains de Bruxelles et de leur faire découvrir la richesse du paysage littéraire marocain.

Ce salon prestigieux fera figure d'une vitrine pour la riche production littéraire et culturelle marocaine, en invitant des écrivains, des romanciers et des poètes installés au Maroc et au Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), a-t-il souligné.

Il s'agit, selon lui, de permettre à des écrivains et des écrivaines de divers horizons de présenter leurs œuvres au public, tout en veillant à réserver aux productions littéraires arabophones, amazighophones et néerlandophones une place de choix, aux côtés des productions francophones.

Et d'ajouter que la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur à la Foire du livre de Bruxelles témoigne de l'excellence des relations séculaires qu'entretiennent le Maroc et la Belgique. Cette manifestation est devenue, en 50 ans, un événement culturel de grande envergure au cœur de l'Europe.

La 50ème édition de ce rendezvous incontournable du livre et de l'édition mettait la Flandre à l'honneur. Elle avait drainé quelque 72.000 visiteurs et connu la participation de 1210 exposants et 1247 auteurs.

Le Maroc y avait pris part avec plus de 300 titres exposés et une dizaine d'éditeurs. Avec un stand de 36 m2 et un positionnement central au salon, la participation marocaine a été marquée par la présence de douze écrivaines et écrivains marocains venus présenter leurs œuvres et rencontrer le public, notamment la communauté marocaine.

Des rencontres pédagogiques sur l'édition marocaine, ainsi que des tables rondes avec la participation d'auteurs et de chercheurs marocains étaient également au menu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.