Madagascar: Assemblée nationale - Christine Razamahasoa élue présidente

Christine Razanamahasoa, présidente de l'Assemblée nationale malgache (image d'illustration, photo non datée).

Come-back de Christine Razanamahasoa au perchoir de l'Assemblée nationale. Elle a été élue à l'unanimité hier, à Tsimbazaza.

La session spéciale a débuté hier, à 10h40. Elle a été dirigée par la doyenne des députés, Christine Razanamahasoa et le benjamin Marco Tsaradia. Ce dernier a notamment fait savoir l'arrêt n°45-HCC/AR du 02 juillet 2019 de la Haute Cour Constitutionnelle portant proclamation des résultats officiels des élections législatives du 27 mai 2019.

La journée d'hier a été surtout marquée par l'élection du président de l'Assemblée nationale. Il n'y a avait eu qu'une seule candidate, en la personne de Christine Razanamahasoa. Une candidate unique pour le perchoir de la Chambre basse. Notons que lors de l'élection, la séance a été présidée par le vice-doyen de cette Institution, à savoir Doda Andriamiasasoa.

Quasi-totalité. Lors de la campagne électorale, elle a été soutenue par presque, la quasi-totalité des députés. Même les députés élus sous la bannière TIM, par le biais de Hanitra Razafimanantsoa, vont également apporter leur soutien à la députée d'Ambatofinandrahana si cette dernière se dit prête à respecter l'opposition. A l'issue du scrutin, Razanamahasoa Christine a été élue à l'unanimité. Avec 100% des suffrages exprimés. Les 147 votants ont tous donné leur voix à la députée d'Ambatofinandrahana. Il n'y a avait pas eu ni de vote blanc ni de vote nul.

Au perchoir. Un retour de Christine Razanamahasoa au perchoir de l'Assemblée nationale. Une revanche, en sorte pour la députée d'Ambatofinandrahana. En effet, en avril 2014 la présidente de l'Assemblée nationale, à l'époque a été destituée. Une manœuvre qui aurait été orchestrée par les députés de la Plateforme pour la Majorité Présidentielle (PMP). L'ancienne ministre de la Justice a dénoncé notamment ce qu'elle qualifie de l'ingérence du pouvoir exécutif dans les affaires internes du pouvoir législatif dans le temps. Ce qui ne fut pas le cas, hier, où elle a été soutenue par tous les élus de la Chambre basse présents à la session spéciale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.