Ile Maurice: Meurtre de Vizenio Louis Marie - Une prostituée passe aux aveux

Trois nouvelles arrestation sont survenues hier, mardi 16 juillet, suite au meurtre de Vizenio Louis Marie dimanche dernier. Juanita Marday et son concubin Kovilen François, tous deux habitants de Quatre-Bornes, ont été interrogés par la Criminal Investigation Division (CID) de Quatre-Bornes et sont actuellement en détention. Une autre prostituée a aussi été arrêtée.

L'enquête prend une autre tournure. C'est Juanita Marday qui a raconté ce qui s'est passé dans la soirée du samedi aux enquêteurs. Elle était à Saint-Jean et faisait commerce de ses charmes lorsque Vizenio Louis Marie l'a approché pour retenir ses services, mais elle a refusé. L'homme n'a pas supporté et il l'a agressé.

Juanita Marday a alors informé son concubin de la situation. Kovilen François s'est tout de suite rendu sur les lieux et a commencé à chercher Vizenio Louis Marie. Ce dernier était en compagnie d'une autre prostituée dans le jardin de la municipalité de la Ville des fleurs. C'est à ce moment que Kovilen François a agressé Vizenio Louis Marie avec une arme tranchante. Devant la scène de violence, la fille qui était avec lui a pris la fuite. Elle a été été arrêtée et a aussi confirmé les dires de Juanita Marday. Quant à Kovilen François, il n'a pas encore donné sa version des faits. Il a retenu les services d'un avocat.

Pour rappel le cadavre de Vizenio Louis Marie un habitant de Western Boundary de 22 ans avait été retrouve à moitié nu au dans le jardin de la municipalité de Quatre-bornes dimanche matin. Le vigile qui était en poste avait été arrêté le même jour.

L'enquête est menée par les sergent Ramrachia, Apie et la CID de Quatre Bornes sous la houlette du surintendant de police Seebaluck et de l'Assistant Commissaire de Police Bhunnoo Divisional Commander Western.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.