Algérie: Classement mondial féminin - Gain de 59 places pour Ibbou (186e)

Londres — La tenniswoman algérienne Inès Ibbou a gagné 59 places dans le nouveau classement mondial féminin dévoilé par la Fédération internationale de tennis (ITF), se positionnant désormais au 186e rang, avec un total de 144 points.

La championne d'Afrique juniors en 2015 reste sur une élimination précoce dans le tournoi Cal-Comp en Thaïlande, dès le premier tour du tableau final après sa défaite en deux sets contre la Sud-Coréenne Kim Da Hye. Mais elle a tout de même engrangé suffisamment de points pour réussir ce joli bond dans le classement mondial.

Amira Benaïssa a réussi, elle aussi, une assez belle progression cette semaine, se hissant au 824e rang après un gain de 14 places.

Ibbou (20 ans) et Benaïssa (28 ans) étaient jusque-là les deux seules Algériennes à figurer dans cette hiérarchie mondiale féminine, mais elles ont été rejointes depuis peu par leur compatriote Hanine Boudjadi (20 ans).

Une entrée en fanfare puisque cette joueuse a gagné 42 places dans le classement de cette semaine, se positionnant au 1825e rang.

Dans le haut du tableau, la hiérarchie mondiale est toujours dominée par la Chilienne Fernanda Brito, avec un total de 800 points, devant Taïwanaise Lee Chen-Hua (572 pts) et l'Ukrainienne Anastasiya Shoshyna (520 pts).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.