Cote d'Ivoire: Financement de la santé - Gon Coulibaly installe la Plateforme nationale de coordination

16 Juillet 2019

Le Premier ministre va présider, demain, à l'Auditorium de la Primature au Plateau, la cérémonie marquant le démarrage des activités de la Pncfs.

Le premier Dialogue national sur le financement de la santé en Côte d'Ivoire, organisé du 15 au 18 avril dernier par le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique (Mshp), a, dans ses conclusions, préconisé la mise en place et l'opérationnalisation d'une Plateforme nationale de coordination du financement de la santé (Pncfs).

C'est pour matérialiser cette importante recommandation que le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique organise, ce jeudi 18 juillet, à l'Auditorium de la Primature au Plateau, une cérémonie officielle marquant le démarrage des activités de la Pncfs.

L'événement est placé sous la présidence du Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Amadou Gon Coulibaly.

Le directeur général de la Santé, Samba Mamadou, qui a présenté les différentes articulations de la manifestation, hier, lors d'un point-presse au cabinet du Mshp au Plateau, a fait savoir que la Pncfs est une instance multipartite qui a pour mission de mener des consensus sur les objectifs de dépenses nationales de santé.

Elle a également pour rôle de favoriser l'harmonisation et l'alignement des financements internes et externes autour de ces objectifs et d'assurer le suivi de leur réalisation dans le cadre des stratégies sectorielles de santé telles que définies dans le Plan national de développement (Pnd), le Plan national de développement sanitaire (Pnds) et le Dossier d'investissement 2020-2024.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.