Madagascar: CCESCA - Farakely renouvelle l'exploit

Farakely sera entourée de ses complices de scène

Il y a deux ans, elle a fait ses premiers pas en solo au CCESCA. Aujourd'hui, Farakely compte renouveler l'exploit et retrouver ses inconditionnels au même lieu.

Chose promise, chose due. Son public a eu le temps de s'imprégner de sa musique et elle revient à la charge. Elle, c'est Farakely, cette chanteuse à la voix de velours. Ce 21 juillet, elle reprend le chemin du CCESCA Antanimena pour un unique rendez-vous avec le public tananarivien. Avec 30 chansons au compteur, elle sera entourée des meilleurs musiciens, ses eternels complices de scène, et des invités de marque. Parmi eux se trouveront les Mia, Nate Tex, Mahery, Laza, et Alain Rabetrano.

Cette fois encore, le répertoire se fera avec les titres de « Tafaray isika roa » et « Nofiko ». Par ailleurs, ce sera une autre occasion de redécouvrir le duo Mia - Farakely sur « Azy ihany », figurant dans l'album de cette dernière. Une belle déclaration d'amour à l'être cher, comme un renouvellement de vœux de fidélité entre deux amoureux. Sur un petit fond de « bossa », combiné avec une multitude de petites choses.

Pour rappel, Farakely a sorti son second opus de 15 titres au mois de février. L'album « Nofiko » vogue entre le folk, le country et ses styles de prédilection ; le tout est saupoudré de soul, et nous offre une couleur « arc-en-ciel ». Elle y dévoile plus en profondeur son univers musical avec des titres très « gasy-gasy », des balades, de soul, et d'autres chansons plus « funky ».

Si la guitare est son instrument par excellence, cette fois, elle sort la grosse artillerie avec l'accordéon de Jahleky, les percussions de Jack Thierry, la basse, le saxophone d'Andry Mika, le violon, le clavier... Bref, du grand complet qui donne encore plus de feeling à ses chansons.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.