Congo-Kinshasa: Dans son nouvel ouvrage - Théophile Lunkamba dresse une feuille de route pour le développement économique et social durable de Lomami

Il appert que la décentralisation de la République Démocratique du Congo est un atout incontournable pour favoriser et faciliter le développement durable des entités découpées. C'est l'avis de certains experts en cette matière.

Et donc, dans le souci de développer tous les secteurs de sa Lomami natale, Théophile Lunkamba vient de mettre à la disposition des lomamiens, en particulier, et de tous les congolais, en général, un nouvel ouvrage dont le vernissage est intervenu le mardi 17 juillet 2019, dans la salle de conférence Africana Palace dans la commune de Lingwala. Il s'agit du «Développement économique et social durable de la province de Lomami : réflexions des experts, stratégies et feuille de route», présenté devant un parterre d'invités, venus de plusieurs horizons.

La recension de l'ouvrage et la présentation de l'auteur a été faite par le Professeur Mitewu. Dans son mot, Albert Kawumbu a dit que ce livre était le fruit de plusieurs réflexions car, l'auteur s'est inspiré du livre du professeur Lumanu, ressortissant de la province de Lomami, qui a écrit sur la décentralisation.

Dans la première partie du livre, le Professeur Théophile Lunkamba a tout simplement repris les réflexions des experts. La première réflexion est tirée du lien conceptuel provenant de la publication du professeur Lumanu parce qu'elle leur a donné toute la lumière sur la décentralisation et la réforme territoriale et administrative en République Démocratique du Congo, indique le professeur Mitewu.

Ensuite, l'auteur a étalé la série de réflexions présentées dans la conférence économique, tandis que Me Solotshi a présenté les aspects juridiques de la décentralisation. Jean-Pierre Mbuebwa, pour sa part, s'est appesanti sur les tâches des différentes autorités concernant la décentralisation, et Albert Kawumbu sur la communauté politique et la protection des biens communs. Les autres panélistes sont intervenus pour parler de la décentralisation et le développement économique notamment, M. Kamilongo, l'ancien ADG de l'OPEC et Jean-Marie Tshibangu du BCECO.

Sur l'aspect culturel, Tshibanda Tondoy a présenté la culture et développement et le Professeur Lukashi a brossé le tableau de la linguiste, cas de la province de Lomami. L'économiste Al Kitenge, le Père Ngoyi et autres sont des experts qui ne se sont pas déplacés pour la Lomami mais qui ont aussi participé dans l'élaboration de l'ouvrage.

Stratégies économiques à court terme

La deuxième partie de l'ouvrage démontre comment exploiter les différentes stratégies économiques, administratives et les pistes à exploiter à court terme pour développer la province de Lomami. A la fin, ils ont conçu une feuille de route qui donne la voie à suivre, constitués des objectifs de développements durables, objectifs prioritaires dégagés à Kabinda. En annexe, on parle de Ngandajika et des partenaires qui pourront financer le programme de développement de Lomami.

Pour l'auteur de l'ouvrage, Théophile Lunkamba Thambwe, la motivation de cette initiative relève de son souci de faire de sa province un vrai coin où il fait beau vivre. "L'objectif poursuivi dans mon ouvrage est que notre Lomami ne soit pas la queue des provinces... qu'ont soit une province, pour ne pas dire pilote, parmi les trois meilleures. On ne doit plus parler de 5 provinces sans citer la Lomami. Comme après la conférence il y a eu comme une léthargie, on a tenu à revenir à ces différentes stratégies, pour que les autorités actuelles qui sont dans la province aient un instrument de travail qui puisse les servir à s'en sortir et à mener une gestion planifiée de la province", a éclairci l'auteur.

Un lot important de cet ouvrage a été vendu sur place. Des cadres, notables et autorités législatives de la Lomami avaient répondu favorablement à l'invitation de l'auteur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.