Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - Chez Mabunda, Néné Nkulu parle au nom de l'AFDC-A

Nonobstant les vacances parlementaires, la Présidente de la Chambre basse du parlement reçoit toujours en audience les Députés nationaux de toutes les couleurs politiques. En effet, mardi 16 juillet 2019, Jeanine Mabunda Lioko a accordé, dans son cabinet du travail situé dans l'hémycicle du palais du peuple, une audience au groupe parlementaire AFDC-A, conduit par la Députée nationale Néné Nkulu Ilunga.

En sa qualité de la présidente dudit groupe, cette dame de fer a saisi l'occasion pour informer le numéro 1 des Députés nationaux, en rapport avec certains réaménagements qui ont eu lieu au sein de son Régroupement politique.

Dans cet élan, celle qui a été choisie comme Présidente du groupe parlementaire AFDC-A depuis le mois de mai dernier, n'a pas tardé de mettre au courant la speaker de l'Assemblée nationale sur l'exclusion du Senateur Bahati Lukwebo Modeste de la direction du Regroupement politique l'AFDC-A, conformément à la décision prise lors de la conférence des présidents des partis politiques du Regroupement politique de l'AFDC-A. « Nous venons de voir la présidente de l'Assemblée nationale en tant que Régroupemet et groupe parlementaire AFDC-A, à la suite de certains réamenagements au sein de notre Regroupement politique, par devoir nous devions venir voir la présidente de notre Assemblée, lui informer de ce qui est en train de se passer et sur toute l'actualité par rapport à notre Regroupement AFDC-A», lâche d'entrée de jeu Néné Nkulu Ilunga.

A l'issue de cette réunion avec Mabunda, le groupe parlementaire AFDC-A a annoncé l'auto-exclusion de son autorité morale, camarade Modeste Bahati. «Aujourd'hui, la conférence des présidents s'est réunie et elle a décidé d'exclure notre ancien camarade Bahati Lukwebo. Donc, il ne fait plus partie de notre Regroupement AFDC-A », martèle-t-elle. Et ce, avant d'ajouter : "Les Députés ont décidé de garder jusqu'à nouvel l'ordre notre regroupement intact. Le Regroupement AFDC-A continue à travailler sous le leadership de Joseph Kabila Kabange».

D'après elle, ledit Regroupement prend acte de l'autoexclusion de Modeste Bahati et de "sa volonté d'évoluer en indépendant".

A travers cet acte, un bicéphalisme s'est installé désormais à la tête de l'AFDC-A. D'autant plus que, Modeste Bahati, au cours d'une conférence de presse organisée au palais du peuple le même mardi, s'est moqué de dissidents rappelant que la bande à Néné Nkulu Ilunga ne peut aucunement prendre des décisions au nom du Regroupement politique AFDC-A.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.