Recette pour la ZLECA - Le nouveau rapport se penche sur les prochaines étapes de l'Accord continental

16 Juillet 2019

Niamey — La neuvième édition du rapport phare sur l'État de l'intégration régionale en Afrique (ARIA IX) a été lancée le 6 juillet 2019 lors du Forum des entreprises africaines, à Niamey, au Niger.

Ce rapport s'intitule « Prochaines étapes pour la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) ». Le rapport affirme que le succès de ladite Zone sera largement mesuré par sa capacité à changer des vies, à réduire la pauvreté et à contribuer au développement économique en Afrique.

Lors du lancement qui s'est déroulé en présence du Président du Niger, du Président de la Commission de l'Union africaine (CUA), des responsables des Institutions des Nations Unies et des personnalités du monde des affaires, la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) Vera Songwe, souligne que :

« Pour que la ZLECA fonctionne, il faut que la concurrence, les politiques industrielles et les droits de propriété fonctionnent bien ». C'est ce que dit le rapport, dit-elle, ajoutant « je vous prie instamment de le lire ».

ARIA IX est publié conjointement par la CEA, la CNUCED, l'UA et la BAD.

Le Secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi, qui a également pris la parole lors du lancement souligne que « la concurrence, les investissements et les droits de propriété intellectuelle » sont des exigences essentielles de la prochaine phase de la ZLECA, comme indiqué dans le rapport.

M. Kituyi exprime « sa solidarité et son partenariat avec la CEA et la CUA » et exhorte le monde des affaires africain à s'approprier les efforts d'intégration sur le continent.

ARIA IX note que les traités d'investissement traditionnels prédominent sur le continent, avec des implications majeures pour l'espace politique et réglementaire à la disposition des décideurs. Cependant, il estime que le protocole d'investissement de la ZLECA offre aux États membres de l'UA une occasion sans précédent de réorganiser le paysage de la politique d'investissement.

Le rapport recommande que la ratification de la ZLECA, entrée en vigueur le 30 mai 2019, soit suivie d'une mise en œuvre effective et que sa mise en œuvre soit plus efficace si les comités nationaux de la ZLECA sont créés par les ministères du commerce des pays.

Pour l'avenir, le rapport examine le commerce électronique et l'intégration pour une Afrique à l'ère du numérique, et comment l'économie numérique peut-elle interagir avec la ZLECA et le commerce en Afrique.

La mise en œuvre de la ZLECA consiste à dissiper la crise de la mise en œuvre des décisions et des initiatives de l'UA et à valider l'UA et son Agenda2063.

C'est un test décisif de l'engagement des pays africains en faveur de l'intégration économique.

Téléchargez le rapport ici : bit.ly/2JiimdD

Suivez la conversation et ajoutez votre voix au débat sur Twitter : @ECA_Official ou le hashtag #ARIA

Publié par :

La Section des communications

Commission économique pour l'Afrique

BP 3001

Addis-Abeba (Éthiopie)

Tél. +251 11 551 5826

Adresse électronique : eca-info@un.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.