Mali: L'accord de paix et de réconciliation au Mali au cœur des entretiens de Boukadoum et Tiébili

Alger — Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum s'est entretenu, mardi à Alger, avec son homologue malien Tiébilé Dramé, de l'accord de paix et de réconciliation au Mali signé en 2015, rappelant le rôle joué par l'Alger en tant que chef de fil.

"Nous avons eu l'occasion, lors de cette rencontre, d'aborder cet accord et les étapes jusque-là franchies", a déclaré M. Boukadoum à l'issue des entretiens élargis aux membres des deux délégations, estimant que "l'Algérie a joué un rôle efficace et prépondérant dans le processus de paix et de réconciliation au Mali (à travers le dialogue) ayant aboutit à des résultats très positifs".

"Nous sommes actuellement en phase de mise en œuvre de cet accord entre les maliens et toutes les parties avec bien entendu l'appui de la communauté internationale, l'ONU et l'Union européenne (UE)", a-t-il soutenu.

Qualifiant de "bonnes" les questions secondaires" évoquées avec M. Tiébilé, le chef de la diplomatie algérienne a précisé qu'ils s'étaient penchés également sur "les questions régionales et particulièrement la situation en Libye et au Sahara Occidental".

Après avoir souhaité la bienvenue au ministre malien des Affaires étrangères qui se rend pour la première fois en Algérie en cette qualité de porteur d'un message du président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, au chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, M. Boukadoum a précisé que "cette visite intervient un mois seulement après celle qu'il a effectuée au Mali où il a présidé les travaux de la 14e session du Comité bilatéral stratégique (CBS) algéro-malien et la 3e session du Comité de suivi de la mise en œuvre de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus de dialogue d'Alger".

"Le Mali est un pays frère et la stabilité au Mali est le prolongement de la stabilité en Algérie et dans toute la région", a soutenu M. Boukadoum.

"Les relations avec le Mali sont pour nous centrales et doivent être appuyées par toutes les parties", a-t-il ajouté, soulignant que "cette visite vient perpétuer le dialogue bilatéral et renforcer les relations diplomatiques et politiques entre les deux pays".

M. Dramé a entamé mardi une visite de travail en Algérie. Il a été accueilli à son arrivée à l'Aéroport international Houari-Boumediene par M. Boukadoum.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.