Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020/Ahoussou-Kouadio - "Nous mettrons tout en œuvre pour des élections apaisées"

17 Juillet 2019

Le Chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso, a accordé une audience au président du Sénat ivoirien en marge du sommet sur le financement du Vih et de la Santé.

Le spectre de l'élection présidentielle de 2010 est encore dans les esprits. Conscient de ce fait, le président du Sénat et cadre du Rhdp, Jeannot Ahoussou-Kouadio, ne cesse de rassurer les populations ivoiriennes, les amis de la Côte d'Ivoire, les observateurs nationaux et même internationaux quant à la volonté du gouvernement ivoirien d'organiser des élections sans effusion de sang et dans les conditions démocratiques.

A Brazzaville, en République du Congo, à sa sortie d'audience avec le Chef de l'Etat de ce pays, Denis Sassou N'Guesso, en marge du sommet sur le financement du Vih et de la Santé qui a eu lieu du 11 au 12 juillet, il a encore invité les uns et les autres à la sérénité et surtout à faire confiance aux autorités ivoiriennes, quant aux dispositions à prendre pour offrir aux Ivoiriens un scrutin sans violence.

En foi de quoi, dira-t-il aux hommes de médias congolais, au terme de son entrevue avec le Président Sassou N'Guesso : « Les élections ne doivent pas être une occasion de se trucider ; les élections (2020) seront des élections apaisées. Je peux vous rassurer, nous mettrons tout en œuvre, nous pouvons vous rassurer ».

Pour lui, la Côte d'Ivoire a trop souffert des élections mal organisées, notamment celle de 2010. « Aujourd'hui, nous devons faire preuve d'élévation d'esprit pour faire des élections apaisées car tout le monde a les yeux rivés sur nous.

Nous devons relever ce défi pour dire qu'on peut bien faire. Je crois que les Ivoiriens auront un sursaut national pour s'élever, pour sauver leur pays dans un environnement sous-régional où la sécurité est un peu difficile dans le Sahel, les pays voisins où les djihadistes circulent. Nous devons maintenir ce havre de paix », s'est-il convaincu.

Parlant de son entretien avec le Président du Congo, Jeannot Ahoussou-Kouadio s'est félicité de la qualité de ces échanges. Il a remercié son interlocuteur d'avoir accepté de le recevoir sur recommandation du Président de la République, Alassane Ouattara.

Il a aussi fait savoir que leur discussion a porté sur la situation générale de l'Afrique et celle de la Côte d'Ivoire en particulier, notamment le développement économique de ce pays.

Les actions et travaux engagés par le gouvernement congolais pour améliorer les conditions de vie des populations congolaises, selon lui, ont également meublé cette entrevue.

L'ambassadeur de la Côte d'Ivoire au Congo, Pr N'dri Yoman Thérèse, était aux côtés du président du Sénat ivoirien à cette audience.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.