Cameroun: Est - Le Minfopra au contact des agents public

Dans le cadre du concept de « fonction publique de proximité », le délégué régional du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) de l'Est a effectué une tournée d'inspection la semaine dernière, dans les arrondissements d'Akok et de Dimako.

Question d'une part, de toucher du doigt les réalités et de visiter les services admnistratifs afin de s'assurer de l'assiduité des agents publics.« Il s'agissait d'aller voir comment les services publics se portent au niveau local et opérationnel. Le constat que nous avons fait avec les autorités administratives locales qui nous ont appuyés est qu'il y a une prise en main effective des ressources humaines de l'Etat dans ces unités administratives », indique Alexis Mbalabouom, délégué régional du Minfopra de l'Est. Une inspection qui a notamment permis de recenser certains cas d'indiscipline et d'absences prolongées. A l'image de ces reponsables au Cetic d'Atok, introuvables depuis plusieurs mois.

D'autre part, il s'agissait également de sensibiliser les agents publics sur la réglementation et sur certaines innovations mises en place pour faciliter le suivi et le traitement de leurs dossiers administratifs. Entre autres, la dématérialisation des procédures qui s'accomopagnen de la décentralisation des procédures avec l'application Sigipes qui est opérationnelle au niveau des régions, notamment à l'Est. « Nous avons dit aux agents publics d'être présents à leurs postes et d'être disciplinés. Ils n'ont plus besoin d'aller à Yaoundé pour suivre leurs dossiers. Cela évite les cas d'abandons de poste, les voyages risqués, les pertes de temps et d'argent, etc. certains agents publics ne savent pas qu'ils peuvent venir en région régulariser leur situation d'avancement et traiter leurs dossiers de carrières», déclare le délégué régional du Minfopra.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.