Cameroun: Budget 2020 - L'élaboration a commencé

L'une des phases marquant la préparation de la loi de finances du prochain exercice budgétaire a été lancée hier à Yaoundé.

Trois questions guident la phase de préparation du budget 2020. En quoi ledit budget sert-il à l'intérêt général de la nation ? Quelle est son efficacité pour l'atteinte des objectifs de politiques publiques ? Et enfin quelles peuvent être les conséquences sur la stabilité macroéconomique? Les responsables du ministère des Finances et des administrations chargées de la planification et des questions financières dans les différentes administrations publiques du pays devront avoir en tête ces préoccupations au cours de leurs deux jours de travaux sur la préparation du budget de l'Etat pour l'exercice 2020.

Le rappel leur a été fait hier au cours d'une cérémonie présidée par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, en présence de plusieurs membres du gouvernement. Etant entendu que l'exécution harmonieuse du budget de l'Etat passe par la qualité du processus d'élaboration de la loi de finances, le Minfi en a appelé à une concentration de tous les instants. D'abord le contexte. « Le chef de l'Etat a signé un décret portant calendrier budgétaire. Ce décret a la particularité qu'il fixe l'ensemble des étapes qui vont guider désormais la préparation du budget. Par ailleurs, la loi portant régime financier de l'Etat et des autres entités publiques a institué le débat d'orientation budgétaire au niveau du parlement.

Tout cela a considérablement modifié le processus de préparation du budget de l'Etat », a expliqué Cyril Edou Alo'o, directeur général du budget (DGB). Il y a également les contraintes de sécurité, des contraintes économiques mais aussi les engagements du gouvernement vis-à-vis du programme économique et financier avec le Fmi. D'où l'importance de cette rencontre des acteurs de la chaine budgétaire pour que la préparation du budget se passe dans de bonnes conditions. Enfin les priorités. Il s'agit de la prise en charge des dépenses de sécurité pour le maintien de la paix dans les régions en crise avec notamment la relance des activités des grandes entreprises agro-industrielles, la finalisation de certains programmes gouvernementaux (Plan d'urgence triennal, plan triennal spécial jeunes), les préparatifs du CHAN 2020 et de la CAN 2021, la couverture de la subvention de carburant à la pompe et la réhabilitation de la Sonara.

On évoque aussi du respect des engagements pris par le gouvernement dans le cadre du programme avec le FMI, l'accroissement du service de la dette externe et interne dont il faut respecter les échéances de paiement, a énuméré Louis Paul Motaze. Les équipes techniques des ministères des Finances et de l'Economie vont entretenir les participants sur plusieurs thématiques dont la politique budgétaire et les éléments d'optimisation en matière de dépenses, les défis sectoriels du triennat 2020-2022.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.