Cameroun: L'ARSEC promeut le vivre ensemble.

18 Juillet 2019

L'association des ressortissants des régions du Centre, Sud et Est a fait une sortie le 13 juillet dernier à Douala pour promouvoir le vivre ensemble et le multiculturalisme communautaire.

A l'occasion de leur assemblée générale tenue au stade Meyong Bizole Jean Claude de la cité des enseignants, prenant pour la circonstance, le vice/président de l'Arsec a édifié les convives et les curieux sur l'importance du vivre ensemble, après avoir condamné les comportements indignes de compatriotes égarés de la diaspora.

Émile Stéphane Abell à Moubep a condamné avec fermeté les actes de violance perpétrés par les camerounais de la diaspora se réclamant membres de la brigade anti-sardinard, en abrégé BAS, et l'appel à la haine d'un américain d'origine «camerounais», dénommé Patrick Nganang à travers une vidéo enregistrée et diffusée dans les réseaux sociaux. Émile Stéphane Abell à Moubep à par ailleurs invité tous les camerounais présents au stade Meyong Bizole Jean Claude, où s'est déroulée la grand-messe d'apporter leur soutien au chef de l'État, Son Excellence Paul Biya, dans sa quête du bien être des camerounais.

Si cette initiative est louable au premier degré, il se trouve que cette association dans le contexte actuel, s'inscrit dans une démarche antagoniste avec les sections Ofrdpc et Rdpc de Douala 3ème dont les principaux acteurs sont paradoxalement membres.

Au delà des valeurs revendiquées officiellement à travers les missions de cette association, il s'agit davantage d'un terrain de l'expression politique en faveur d'un groupuscule de personnes convaincues semble-t-il, que leur heure de manger a également

sonné selon des confidences recueillies auprès de certains observateurs rencontrés au lieu de la cérémonie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.