Congo-Kinshasa: 9èmes Jeux de la Francophonie 2021 - Bruno Tshibala passe à l'action !

La 9ème Edition des jeux de la Francophonie se déroulera à Kinshasa, il n'y a plus aucun doute là-dessus. Mais, pour une bonne réussite de ce grand rendez-vous francophone, la République Démocratique du Congo devra suffisamment se préparer au préalable.

C'est la raison de la visite d'inspection du Premier ministre, Bruno Tshibala, ce mercredi 17 juillet 2019, à la Foire Internationale de Kinshasa, lieu choisi jusque-là comme l'un des sites ciblés de cet événement international de grande envergure. Des gros efforts sont à fournir certes, mais le «Saint Brutshi» y croit fermement et compte sur l'appui de l'ensemble des congolais mais également de tous les pays membres de la Francophonie. Faut-il rappeler que la RD. Congo sera le premier pays de l'Afrique Centrale à accueillir ces jeux.

"Je suis venu me rendre compte personnellement de l'état dans lequel se trouve la FIKIN et avoir une idée de ce qu'il va falloir faire pour non seulement sa réhabilitation, mais aussi, sa modernisation totale", a laissé entendre Bruno Tshibala, visiblement très confiant. Les différentes manifestations politiques, évangéliques ou organisations funéraires devront bientôt connaître une pause sur ce site, pour faire de la place aux travaux de réfection.

Très impliqué dans les démarches de l'organisation de ces jeux à Kinshasa depuis le début, Bruno Tshibala reste actif dans ce processus. Accompagné de quelques membres de son Cabinet et du staff de la Fikin, il a effectué le tour complet des lieux pour réellement se mettre au parfum de l'état dans lequel se trouvent les édifices et espaces devant abriter les 9èmes Jeux de la Francophonie en 2021.

Un jour avant, au Jardin des Premiers, il a solennellement annoncé la tenue effective de ces jeux à Kinshasa, la capitale et salué l'expertise avérée et le sens du dévouement des Membres de la Cellule Technique qui, sous l'encadrement du Ministre de la Coopération et du Développement, a su élaborer et présenter au Comité International des Jeux de la Francophonie, dans les délais, le 14 juin 2019, un dossier bien ficelé de la candidature de la RD-Congo.

Un challenge difficile mais pas impossible à relever pour le pays, estime Bruno Tshibala qui compare ces jeux aux multiples défis que la RDC a pu relever pour l'organisation effective des élections générales du 30 décembre 2018 dont il était l'une des pièces motrices. "Nous avons organisé les élections de 2018 avec nos propres moyens. C'est ce que nous allons faire aussi avec les Jeux de la Francophonie. Toutefois, à la différence des scrutins du 30 décembre 2018, la RDC ne va pas faire cavalier seul. La contribution de 88 pays membres de la Francophonie et de la France pour la réussite totale de ces jeux n'est pas exclue", a-t-il soutenu. Homme de principe et de foi, Bruno Tshibala reste convaincu de la réussite de rendez-vous mondial.

Il souhaite, cependant, que le Comité National des jeux soit très vite mis sur pied pour permettre le démarrage et l'évolution des travaux préparatoires de ces 9èmes jeux de la Francophonie 2021 en RDC. Un désir qui risque de prendre plus de temps que voulu étant donné le contexte actuel selon lequel le Premier ministre nouvellement nommé qui doit en principe instituer ce comité, devra peut-être attendre mi-septembre pour être installé, avec son gouvernement bien entendu.

Grand-messe

Il importe de noter que les Jeux de la Francophonie constituent un événement international de grande envergure qui allie à la fois le sport, la culture, l'art et la science au sein de la famille Francophone. Ces jeux ont le mérite de favoriser la participation des jeunes de 88 Etats faisant partie intégrante de l'espace francophone, qui se réunissent pour exalter les valeurs de la solidarité, de l'excellence et de la paix. Ces jeux sont organisés tous les quatre ans et se sont affirmés au fil des années. Ils demeurent un grand événement sportif, culturel et scientifique organisé par l'OIF.

Pour la RDC et même le Président de la République, Félix Tshisekedi, ceci est une véritable occasion de vendre la meilleure image du pays, en termes de visibilité, de tourisme et d'investissements.

Ce sont les Représentants Personnels des Chefs d'Etat et de Gouvernement, réunis le 2 juillet 2019 à Paris lors de la 107ème session du Conseil Permanent de la Francophonie (CPF), qui ont désigné officiellement la RDC comme Etat hôte des IXès Jeux de 2021.

La RDC remplace ainsi à pied levé le Nouveau-Brunswick, cette province canadienne qui avait renoncé à accueillir l'édition 2021 pour des considérations financières. La Francophonie avait, en effet, relancé l'appel à candidature pour la tenue de ces Jeux auprès de 54 Etats et gouvernements membres de plein droit de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Candidature de choix

La candidature de la République Démocratique du Congo a conduit la Francophonie à dépêcher à Kinshasa une mission d'évaluation technique. Le rapport d'experts a conduit le Conseil d'orientation du Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF) à auditionner à Paris, le 27 juin dernier, les représentants de la RDC. C'est le Premier Ministre Bruno TSHIBALA Nzenzhe qui a défendu la candidature congolaise. Une défense positive qui a fondé le Conseil d'orientation du CIJF, dans son format ministériel, à recommander la désignation de la République démocratique du Congo comme Etat hôte des Jeux de 2021 à l'attention du Conseil permanent de la Francophonie (CPF).

Après l'inspection de la FIKIN, le Premier ministre s'est dit rassurant et convaincu que les travaux vont commencer incessamment. Il se frotte les mains parce que la tenue des Jeux de la Francophonie à la FIKIN aura des retombées positives non seulement pour le pays mais pour la commune de Lemba.

Avant de quitter le lieu, Bruno Tshibala a fait un petit tour au terrain GD où il est allé se rendre compte de l'effectivité des travaux de pose de la pelouse synthétique à ce stade qui, rapidement, a fait peau neuve à la grande satisfaction des habitants de cette commune. Un cadeau que Bruno Tshibala a offert aux habitants de cette municipalité avec ses propres moyens.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.