Sénégal: Macky Sall "bouleversé" par la mort de Ousmane Tanor Dieng

Dakar — Le chef de l'Etat, Macky Sall, a affirmé mercredi être véritablement bouleversé par le décès de l'ancien président du Haut conseil des collectivités territoriales, Ousmane Tanor Dieng.

"Je suis véritablement bouleversé par sa mort", a-t-il dit dans son discours lors de l'hommage national à l'ancien président du HCCT à l'Aéroport international Blaise Diagne de Diass(AIBD).

"Quand il a senti que le destin allait s'accomplir, Ousmane Tanor Dieng a encore trouvé la force et la sérénité de puiser dans ses dernières ressources, pour m'envoyer un ultime message, par son fils Pape Birahim. Notre proximité était à ce point", a révélé le président Sall.

Macky Sall dit pouvoir témoigner qu'Ousmane Tanor Dieng était "d'une agréable compagnie".

Le président malien, Ibrahima Boubacar Keïta, la présidente de l'Assemblée nationale de Gambie, Mariam Jack Denton, le Secrétaire général de l'Internationale socialiste, Luis Ayala, les plus hautes autorités de la République, la classe politique sénégalaise, ont assisté à l'hommage de la Nation à Ousmane Tanor Dieng.

Macky Sall a élevé l'ancien président du HCCT au grade d'Officier dans l'Ordre national du Lion.

Après la cérémonie d'hommage, le chef de l'Etat et son homologue malien se sont rendus à Nguéniène (Mbour), village natal de Ousmane Tanor pour l'enterrement.

Ousmane Tanor Dieng, nommé président du Haut Conseil des collectivités territoriales par Macky Sall, dirigeait cette institution de 2016 à sa mort survenue, lundi, en France où, selon son entourage, il se faisait soigner depuis des mois.

Il a été conseiller du premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, ensuite directeur de cabinet d'Abdou Diouf, le successeur de ce dernier.

Ousmane Tanor Dieng a été ministre d'Etat, chargé des Services et Affaires présidentielles d'Abdou Diouf, auquel il avait succédé à la tête du PS après la défaite de cette formation politique à l'élection présidentielle de février-mars 2000.

Candidat sans succès aux élections présidentielles de 2007 et 2012, Ousmane Tanor Dieng, un des leaders de l'Internationale socialiste, était ensuite devenu un allié de Macky Sall.

Il l'avait soutenu au second tour de la présidentielle de 2012 et a été l'un de ses plus importants alliés au scrutin présidentiel du 24 février 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.