Cote d'Ivoire: Evaluation de la conformité - Un vrai atout pour la compétitivité des entreprises

17 Juillet 2019

Les Journées nationales de l'évaluation de la conformité (Jnec) ont permis aux opérateurs économiques de s'approprier les enjeux.

Sensibiliser les différents acteurs de la chaine de valeur sur l'importance de l'évaluation de la conformité ; initier des programmes d'accompagnement des organismes d'évaluation de la conformité à l'accréditation ; et perpétuer la formation en métrologie initiée par l'Union économique et monétaire ouest africain (Uemoa) ; etc.

Telles sont, entre autres, les recommandations issues de la première édition des Journées nationales de l'évaluation de la conformité (Jnec) 2019, tenues récemment au Crrae Umoa à Abidjan, Plateau.

Qui a porté sur le thème: « Evaluation de la conformité, un atout pour la compétitivité des entreprises Ivoiriennes ».

L'objectif de ces journées était de promouvoir la culture qualité en Côte d'Ivoire, d'informer et sensibiliser sur les exigences et les normes en vigueur, et promouvoir l'image de marque des entreprises suivant les normes de la qualité.

Lors de la cérémonie d'ouverture, Mougo Komenan, directeur général de l'Industrie qui représentait le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la promotion des Pme, a fait savoir que « l'évaluation de la conformité constitue un atout pour la compétitivité des entreprises ivoiriennes ».

En effet, elle permet à ces entreprises d'avoir la preuve que les exigences techniques sont satisfaites en leur sein. Et ce, grâce aux évaluations faites par les organismes d'inspections, de certification et des laboratoires d'Essais, d'Analyses et d'Etalonnages.

« L'évaluation de la conformité bâtit alors la confiance dans les transactions commerciales et assure la compétitivité des produits et services en vue d'une meilleure intégration dans le commerce mondial », a dit Mougo Komenan.

Il a par la suite indiqué que « l'évaluation de la conformité est importante pour que les entreprises vendent leurs produits aussi bien sur le marché national que le marché international ».

Et selon lui, « ces journées arrivent à point nommé au moment où le pays est inscrit dans la transformation structurelle de son économie ».

Ce qui a, d'ailleurs, conduit l'émissaire du ministre Souleymane Diarrassouba, a lancé un appel aux organismes d'évaluation de la conformité à s'approprier ces journées. Avant d'indiquer « tous les organismes d'évaluation doivent se faire certifiés ».

Quant à Roman Assouan, représentant du parrain de Jnec 2019, l'Honorable Noel Maizan, il s'est réjoui d'être associer à cet évènement.

Lequel, selon lui, est une initiative importante pour la promotion de la qualité dans notre pays. D'où, l'appel qu'il a lancé aux entrepreneurs locaux à s'améliorer.

Lorsque Berthe Azoda Deli, directrice de la promotion de la Qualité et de la Normalisation, elle, a invité les opérateurs économiques à une prise de conscience des enjeux de l'évaluation de la conformité.

Ces journées, faut-il le relever ont été meublées par des conférences, ateliers et une exposition dans acteurs et professionnels de la normalisation, la qualité, la conformité et de la Métrologie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.