Maroc: 99,8% des ménages équipés en téléphones mobiles

Fort engouement pour l'accès à l'Internet

En 2018, l'usage du smartphone a connu un fort engouement au sein de la société marocaine, révèle une enquête de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Selon les résultats de l'enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC qu'elle a menée auprès d'un échantillon de près de 5400 ménages et individus, 99,8% des ménages sont équipés en téléphonie mobile tant en milieu urbain que rural. Et parmi eux, « 75,7% possèdent un smartphone, soit un total de 22,5 millions d'individus.

Ce qui correspondant à un accroissement de près de 1,2 million sur une année. Si l'évolution a été moins importante qu'en 2017, l'ANRT note cependant que l'équipement en smartphones marque, sur 7 ans, une croissance annuelle moyenne de 26%.

D'après cette enquête, menée en étroite collaboration avec plusieurs institutions nationales, la catégorie d'âge de 5 à 39 ans est celle la plus équipée en smartphones avec des taux d'équipement allant de 80% à 88%. Tandis qu'une grande partie des individus équipés en smartphones utilisent des applications mobiles (94,7%).

« Cet usage concerne aussi bien les individus résidant en milieu urbain que rural », souligne l'agence notant que les jeunes âgés de 12 à 24 ans utilisent à 97% des applications mobiles.

Par ailleurs, l'étude indique que le nombre moyen des individus équipés en téléphone mobile dans un même ménage ressort à 3,9 tandis que l'équipement en téléphonie mobile concerne 92,4% des individus âgés de plus de 5 ans.

Inscrit dans le cadre de ses missions de suivi des technologies de l'information et de la communication (TIC) au Maroc, l'étude a porté également sur l'équipement en téléphonie fixe qui reprendrait chez les ménages avec un taux de 21,8%. Une évolution observée notamment en milieu urbain, fait savoir l'ANRT.

Dans ce volet, il apparaît aussi que l'accès à Internet demeurerait la motivation principale pour l'équipement des ménages en téléphonie fixe (93%), selon les données de l'enquête.

En ce qui concerne l'équipement en ordinateurs, l'ANRT fait état de la dominance de l'ordinateur portable, indiquant que près de 4,9 millions des ménages (60,6%) sont équipés en ordinateurs/tablettes. Sur 8 ans, précise l'Agence, cela représente un taux de croissance moyen annuel de l'ordre de 7,5%.

A noter également que « 50% des ménages seraient équipés en ordinateurs portables », selon le régulateur national du secteur télécoms qui fait état, par ailleurs, de la hausse de 11,5% de l'équipement en ordinateurs chez les individus.

Sur ce sujet, l'agence note un écart selon le milieu et le genre, ajoutant que « les jeunes de 9 à 24 ans sont les plus équipés en ordinateurs ».

Soulignant un fort engouement pour l'accès à l'Internet mobile chez les ménages, l'ANRT révèle que l'équipement des ménages en accès Internet s'élève à 74% (soit près de 6 millions de ménages).

Selon le régulateur, huit ménages sur dix sont équipés en accès Internet en milieu urbain contre six sur dix en milieu rural.

Autres enseignements relevés dans ce volet : l'équipement en Internet mobile domine avec sept (7) ménages sur dix (10) qui en sont équipés ; le divertissement (réseaux sociaux et jeux) et l'accès aux actualités représentent les principaux usages tandis que quatre ménages sur dix affirment que leurs enfants âgés de moins de 15 ans utilisent Internet.

Soulignons également que « 73% des parents déclarent contrôler les usages de leurs enfants sur Internet bien que 64% reconnaissent ne pas être outillés pour orienter les usages de leurs enfants de l'Internet », selon l'étude ajoutant que pour près de six ménages sur dix, l'éducation des enfants à l'usage de l'Internet incomberait à l'école. Alors que deux tiers de ceux-ci estiment que l'Internet aurait un impact positif sur leurs enfants.

L'enquête, qui a adopté une méthode d'échantillonnage probabiliste, arrêtée en concertation avec le HCP en vue d'assurer la fiabilité des résultats, révèle que 20,1 millions d'individus participent aux réseaux sociaux.

« Cette utilisation est généralisée, indépendamment de l'âge et du genre », note l'ARNT indiquant que WhatsApp arriverait en tête des réseaux sociaux utilisés et que près de huit internautes sur dix utilisent les réseaux sociaux quotidiennement.

Par ailleurs, les jeunes âgés entre 12 et 24 ans sont ceux qui fréquentent massivement les réseaux sociaux quotidiennement et près de la moitié des internautes passent plus d'une heure par jour sur les réseaux sociaux.

Quant aux achats en ligne, tout porte à croire que le e-commerce continue sa progression, en augmentant de près de 21,3% entre 2016 et 2018.

L'ARNT fait observer que près d'une personne sur cinq recourt au e-commerce dans le milieu urbain. Près de la moitié des individus ayant effectué des achats en ligne en 2018 l'auraient fait entre deux et cinq fois. Alors que les vêtements (70% des individus ayant acheté en ligne en 2018) arriveraient en tête des produits achetés sur Internet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.