Algérie: Oran - Démantèlement d'un réseau national de trafic international de véhicules

Oran — Les services de la Sûreté de wilaya d'Oran ont démantelé un réseau national spécialisé dans le trafic international de véhicules et récupéré 16 véhicules, a-t-on appris mercredi de ce corps de sécurité.

La 2ème brigade de recherche et d'intervention de la police judiciaire a démantelé ce réseau national criminel, composé de neuf individus, âgés entre 30 et 54 ans, impliqués dans ce trafic international de véhicules, la falsification de documents administratifs, introduction de fausses informations au niveau du réseau national des cartes grises, atteinte au traitement automatique des données et abus de pouvoir.

Cette opération a permis la saisie de 16 véhicules de différentes marques ayant fait l'objet de falsifications, a-t-on ajouté.

La brigade a entamé ses investigations suite à des informations faisant état de la présence d'une bande criminelle organisée spécialisée dans le trafic international de véhicules.

Les enquêteurs, après l'extension de leur compétence territoriale à d'autres wilaya, ont réussi à arrêter les mis en cause et récupérer les 16 véhicules au niveau de plusieurs wilayas du pays.

Une procédure judiciaire a été engagée contre les mis en cause qui seront présentés devant la justice, a-t-on précisé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.