Madagascar: Concert - Les percussions d'Olombelo Ricky feront écho au Plaza Ampefiloha

Olombelo Ricky, le fervent défenseur de la dignité humaine et protecteur de la nature.

Talentueux percussionniste et représentant de la musique contemporaine malgache, Olombelo Ricky offrira à ses inconditionnels une musique singulière, thérapeutique et organique.

Olombelo Ricky retrouvera ses inconditionnels au Plaza Ampefiloha, le samedi 26 juillet prochain à 19 heures 30. Efa elaela izay, tel est le thème choisi par l'artiste. En effet, cela faisait des mois qu'il n'avait pas offert un show. Pour dire qu'il veut être en communion avec ses fans.

Ce chanteur a traversé les époques. Sa musique perdure.

Entre le moderne et la tradition. C'est auprès de sa famille maternelle qu'il a grandi artistiquement et culturellement. Ce chanteur-compositeur a su marier le rythme traditionnel malgache et celui de la modernité, le jazz. Olombelo Ricky s'est principalement inspiré des moralités, les légendes ainsi que la culture spirituelle des Vazimba, Kalanoro, Zazavavindrano. On retrouve dans ses mélodies les rythmes du Sud-Est de la Grande Ile comme l'Antsabe, Sireko, Katreki, Balitiki, Dregodro... Et parmi ses instruments de prédilection : les percussions lapa, apongalahy, kaiambarambo, trotrobe, trotrokeli, tari, piripitri.

C'est en effectuant des études de droit à Antananarivo, qu'il fait ses premiers pas de scène au sein du groupe de ses oncles, Salomon Band et Ramy Franck Melody Jazz, en tant que chanteur-percussionniste et batteur. Entre 1979 et 1984, il apparaît dans les concerts folksong du groupe Mahera. Il fait un passage transitoire dans les groupes OAY, SDF et fonde en 1989 son propre groupe « DIO RICKY MANGAMALANDY », accompagné par de grands musiciens tels que Tôty, Hajazz, Elisé, Ndriana...

Dès ses débuts, Olombelo Ricky a fait de l'autopromotion en transportant les baffles de la sono sur son dos, découpant lui-même aux ciseaux les billets d'entrée, écoutant avec sang-froid des spectateurs huant qui ne comprenaient rien à sa musique et son feeling... Des premiers pas difficiles donc, mais le travail et la persévérance ont porté leurs fruits, il se forge une carrière nationale et internationale conséquente.

Le grand frère éducateur. Olombelo Ricky est l'un des seuls artistes malgaches à avoir influencé en profondeur la jeunesse du pays. La « Rickymania » des années 90 et le « Vazimba spirits » des années 2000 ont transmis et continuent de transmettre les valeurs, les pratiques verbales, gestuelles et vestimentaires de ce personnage à des générations de spectateurs. Izy indrindra, 1+1, Taratra hazavana, Antsampandrano, Mbola zaza, Kadasitr'i Madagasikara ont marqué des étapes importantes dans la vie des familles, des couples, des militaires, des chercheurs, des étudiants, des politiciens, des sportifs...

Depuis plus de 25 ans, il organise le « Manalazy vita Bacc ». marquant la fin des examens et l'entrée des jeunes dans la vie d'adulte. C'est un festival qui participe à la construction identitaire de la jeunesse suivant les valeurs du hasina malagasy, comme le traduit si bien le slogan mythique de l'artiste « Mandrosoa Hasina!!! ». Avec Madajazzcar et le Festival Donia, « Manala Azy vita Bacc » est l'un des rares événements culturels annuels malgaches qui a su perdurer, sans faille, depuis sa création, préservant une authenticité lourde de valeur symbolique, encore inégalée.

Convaincu de la nécessaire complémentarité des Arts, Olombelo Ricky intensifie ses échanges avec les autres disciplines artistiques. Il est d'ailleurs l'un des premiers artistes contemporains malgaches à avoir eu recours à la danse, aux contes, au théâtre et aux arts plastiques pour enrichir ses spectacles, mais aussi et surtout à avoir conçu, réalisé et dirigé les premières pièces artistiques comme Aramagedona, Intelo, Vohidrazana, Angano mozika , Tany fady, Fotoana...

Avec onze albums personnels et cinq albums collectifs, Olombelo Ricky a bercé les générations 90 et 2000.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.