Madagascar: Marché de la cosmétique - Le groupe international Nogae combat la contrefaçon

Au cœur de la mondialisation des échanges, la contrefaçon est en nette recrudescence alors qu'elle constitue une violation des lois économiques et commerciales. Force est de reconnaître que Madagascar n'est pas épargné par ce fléau.

En effet, plusieurs produits dont, entre autres, les produits cosmétiques importés, subissent les actes de contrefaçon pour concurrencer d'une manière féroce les produits authentiques. « Ils envahissent actuellement le marché local, surtout dans la capitale, allant du simple vendeur ambulant aux grandes surfaces, voire même dans les magasins spécialisés. Cependant, les produits cosmétiques contrefaits sont très dangereux pour la santé des consommateurs. Pour combattre cette contrefaçon, le groupe international Nogae implante sa branche cosmétique à Madagascar via sa filiale dénommée Kimia Cosmetics Mada, après celles en Haïti et à Dakar au Sénégal », a expliqué Andrianalison Omega, la gérante de Kimia Cosmetics Mada, lors de l'ouverture officielle de cette filiale du groupe Nogae, hier à Ankorahotra.

Toxiques et nuisibles. Notons que ce groupe est une entreprise de communication digitale internationale présente dans onze pays d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Amérique. Il œuvre dans les domaines du multimédia, du développement web et des cosmétiques dans la Grande Île. En général, sa mission est d'apporter des solutions sur mesures aux besoins constants des entreprises, par la constitution d'équipes de différents domaines d'activités, répondant aux exigences des marchés en termes de compétences métiers.

En revenant sur la lutte contre la contrefaçon, « nous avons pris l'initiative de pousser les adeptes des produits cosmétiques à ne consommer que les authentiques. En effet, les produits cosmétiques frelatés, dont la prolifération est favorisée par la faiblesse du pouvoir d'achat de la population, contiennent des substances toxiques et nuisibles à la santé des consommateurs », a-t-elle poursuivi. Il faut également remarquer que ces derniers peuvent être victimes d'une tromperie ou de la mauvaise foi des contrefacteurs ou des vendeurs des produits cosmétiques contrefaits. Ce sont, soit des produits mis en vente à des prix exorbitants avoisinant ceux des produits authentiques mais de qualité médiocre, soit des produits présumés de meilleure qualité et vendus à des prix bradés, mais inefficaces à leur utilisation, voire même nocifs.

Label Kimia. Par ailleurs, « nous voulons nous lancer dans la distribution des produits cosmétiques multimarques et authentiques à Madagascar en créant un réseau de grossistes, de détaillants et de clients directs, sans compter la promotion des ventes en ligne. Et prochainement, ces grandes marques de produits cosmétiques seront complétées par les nôtres sous le label Kimia cosmétiques, qui sont des soins de visage 100% naturels », a conclu Andrianalison Omega.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.