Madagascar: PMU-BET - Un parieur dérobe un kiosque

Le parieur passe au kiosque quasiment tous les jours, au point où lequel lui est devenu familier. Les coins et les recoins de l'endroit, il les connaît comme sa poche.

Comme la chance ne lui a jamais souri pour ses paris sportifs, il a fini par trouver une idée folle pour récupérer son argent. L'individu est retourné en catimini à l'endroit, non pas pour une autre mise, mais plutôt pour dérober.

Dans la nuit du 09 juillet, il a forcé l'entrée du kiosque et a emporté avec lui des accessoires électroniques qui se trouvaient à l'intérieur. La police a fait état de deux écrans plasma de marque Trust, une box wifi, un onduleur et un chargeur d'ordinateur portable parmi les objets volés. Une enquête a été aussitôt ouverte et selon la police, les enquêtes de voisinage ont permis d'identifier le malfrat. L

es descriptions faites par les témoins convergent vers le portrait d'un parieur connu du kiosque en question. Une fouille minutieuse de l'endroit habité par le suspect a permis de retrouver tous les objets volés.

Il ne restait plus qu'à arrêter le suspect pour la police, dimanche dernier. Il a fini par avouer ses méfaits devant les enquêteurs. Le parieur fou a été placé sous mandat de dépôt après son déferrement au parquet d'Ambalavao-Tsienimparihy. Il a, encore une fois, raté la... mise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.