Cote d'Ivoire: Séminaire pétrole et energie 2019 - Abdourahmane Cissé exhorte à relever le défi du développement et de la création de l'emploi des jeunes

18 Juillet 2019

Un séminaire bilan des secteurs pétrole et énergie a été ouvert hier lundi 15 juillet 2019 à l'hôtel Président de Yamoussoukro sous le thème : « Etat des lieux et perspectives des secteurs pétrole et énergie. ». Ces assises enregistrent plus de 200 participants des deux secteurs .

A l'ouverture des travaux, le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, a insisté sur la création de l'emploi des jeunes. Ce, après avoir rappelé que plusieurs séminaires organisés en 2012 et 2016, ont permis d'élaborer des plans d'actions stratégiques à l'horizon 2020 et 2030.

Il a précisé que des progrès importants ont été accomplis, aussi bien dans le secteur du pétrole que dans celui de l'énergie. Relevant que dès sa prise de fonction à la tête de ce département, ses équipes et lui se sont attelés à poursuivre l'action gouvernementale en réalisant plusieurs activités.

Concernant le secteur du pétrole, « la promotion des blocs pétroliers avec la signature de quatre nouveaux Contrats de Partage de Production (CPP) avec deux majors pétroliers, Total E&P et Eni pour des investissements minimums cumulés à 185 millions USD prévus pour l'ensemble des trois (3) périodes d'exploration ; le transfert du chargement en produits pétroliers des clients maliens du dépôt Gestoci d'Abidjan au dépôt de Yamoussoukro, désengorgeant ainsi la zone de Vridi et améliorant la rentabilité du pipeline multi produits reliant Abidjan et Yamoussoukro ; et la finalisation de la restructuration de la dette financière de la SIR par la levée des fonds par emprunt sur le marché national et international de 373 milliards de FCFA », a-t-il indiqué.

Pour le secteur de l'énergie, le ministre Cissé a souligné la mise en œuvre du Programme social du Gouvernement par la baisse du tarif social de l'électricité de 20% du prix du KWh, en faveur des abonnés au tarif domestique social (5A). A ce jour, dit-il, plus de 930 000 abonnés en ont bénéficié depuis le 1er janvier 2019.

A cela s'ajoute l'électrification de 115 localités à fin mai 2019 dans le cadre du PRONER, le branchement-abonnement, à fin mai 2019, de plus de 75 000 ménages dans le cadre du PEPT. Il a également évoqué la pose de la première pierre d'un nouveau dispatching national d'exploitation des réseaux électriques interconnectés situé à Yamoussoukro pour un coût de 25 milliards FCFA ; la signature de conventions relatives aux projets CIPREL V et AZITO 4 pour la réalisation de centrales thermiques à cycle combiné de capacités installées respectives de 390 MW et 253 MW ; la finalisation du refinancement de la dette du secteur de l'électricité, ayant permis de régler les arriérés du secteur envers les IPPs et les gaziers.

A l'en croire, malgré ces progrès, certains défis restent à relever. Tout en indiquant que ce séminaire est une occasion, aussi bien pour le privé que pour l'Administration publique, de faire un état des lieux et le bilan des actions réalisées à ce jour, et mener des réflexions approfondies sur le développement et l'avenir des secteurs Pétrole et Energie.

Le diagnostic ainsi dressé, permettra, a-t-il relevé, d'affiner les politiques, d'adopter de nouvelles approches plus efficaces et de se projeter plus sereinement dans l'avenir.

L'objectif de ce séminaire, fait savoir le ministre, « est de faire des secteurs pétrolier et énergétique de la Côte d'Ivoire, un des piliers du développement économique du pays et une source de création d'emplois pour notre jeunesse ».

Il s'agit aussi, poursuit-il, au cours de ces deux jours, dans une approche inclusive et participative, de faire des recommandations pragmatiques et novatrices, pour traiter les difficultés, enjeux ou défis qui auront été identifiés.

Ces recommandations seront déclinées en Plans d'Actions sur le court terme (2019-2020) / et sur les moyens et long termes (2021-2030), avec des indications claires des responsables desdites actions.

Et ces Plans d'Actions constitueront la feuille de route de développement des secteurs Pétrole et Energie de Côte d'Ivoire, jusqu'à l'horizon 2030.

Mais avant, le président du comité scientifique, Danho Patrick Martial, a fait savoir que le séminaire va faire un diagnostic approfondi de l'état des lieux des secteurs Pétrole et Energie, notamment l'état de la mise en œuvre des projets et activités depuis 2011 et définir les grands axes de développement de ces secteurs sur le court terme 2019-2020 et sur les moyens et longs termes 2021-2030.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.