Afrique: Premier forum sino-africain de la paix et de la sécurité

18 Juillet 2019

Point de départ de la réflexion sur la mutualisation des moyens et des efforts en vue de garantir la paix et la sécurité internationale. Le premier forum de la paix et de la sécurité ChineAfrique a ouvert hier ses portes à Beijing.

Pendant une semaine, Africains et Chinois vont passer au peigne fin le thème "Œuvrons ensemble pour la sécurité commune afin de dégager des pistes de mise en commun de stratégies et de moyens ainsi que de partage d'expériences, de connaissances et de formations ».

Initié par le ministère de la Défense nationale de la Chine, ce forum vise à concrétiser les acquis du sommet de Beijing sur la coopération sino-africaine et à élever le niveau de coopération sécuritaire sino-africaine.

Portevoix des délégations africaines (plus d'une trentaine) à la cérémonie d'ouverture, le ministre d'Etat, ministre de la Défense de la République de Côte d'Ivoire, Hamed Bakayoko, a salué l'initiative, qui, selon lui, est forcément une contribution à la paix dans le monde. «Je salue cette initiative de la République populaire de Chine de nous associer à cette action concrète.

A l'aune de l'actualité émaillée par l'émergence de nouvelles menaces, il est plus que jamais du devoir des gouvernants de garantir la paix à l'ensemble de leurs populations. Nous, Africains et Chinois, devrons travailler ensemble dans le concert des nations pour garantir cette paix », a-t-il affirmé.

Selon le premier responsable de la défense nationale de Côte d'Ivoire, deux axes peuvent être explorés. Il s'agit, a-t-il indiqué, de la réforme du secteur de la sécurité par les Etats pour adapter les acteurs de la sécurité à l'environnement actuel dans un premier temps et ensuite de la synergie d'actions entre les Etats.

«Je voudrais vous réaffirmer la détermination des Etats africains à œuvrer pour la préservation de la paix et de la sécurité internationale », a-t-il rassuré, tout en étant convaincu qu'un monde meilleur sera bâti dans un environnement paisible et sûr avec une vision globale de la paix et de la sécurité.

Il faut noter que trois réunions plénières sur le maintien du « nouveau concept de la sécurité » pour résorber le déficit de paix, sur la poursuite de la coopération gagnantgagnant pour bâtir une communauté de destin sino-africain et sur la responsabilité partagée pour relever ensemble les défis de sécurité maritime et deux tables rondes sur la situation sécuritaire en Afrique et la coopération sino-africaine de la paix et de la sécurité vont meubler la rencontre de Beijing.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.