Ile Maurice: Expropriation des terres - Jack Bizlall accentue la pression sur le chef juge

«Mo pou tass ar li ziska li pren so retraite.» Jack Bizlall, porte-parole des victimes de dépossession de terres, n'a pas mâché ses mots à l'encontre d'Eddy Balancy lors d'une conférence de presse qu'il a tenue ce jeudi 18 juillet, au Centre social Marie-Reine-de-la-Paix. Il faisait référence à la Land Division, annoncée dans le dernier Budget.

Jack Bizlall a réclamé une rencontre avec le nº1 du judiciaire afin de discuter des modalités de la mise en place de cette nouvelle division de la Cour suprême. Vu le flou qui persiste malgré les promesses, il a invité les victimes à manifester dans les rues de la capitale, le 3 août.

Une lettre a également été envoyée au Premier ministre pour réclamer un rendez-vous et une autre au président de la République pour que celui-ci exige que le rapport de la commission Justice et Vérité soit rendu public.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.