Afrique Centrale: Cemac - Vers un nouvel outil de santé

Une réflexion entamée mardi à Douala sur la mutation du Centre inter-Etats d'enseignement supérieur en santé publique de la zone.

Lors de sa 14e session tenue fin mars 2019 à N'Djamena, la Conférence des chefs d'Etat de la Cemac a prescrit, entre autres résolutions, la mutation du Centre inter-Etats d'enseignement supérieur en santé publique de l'Afrique centrale (Ciespac) en une institution spécialisée de la Cemac. En vue de l'exécution de cette prescription, un atelier de quatre jours (16-19 juillet) s'est ouvert mardi à Douala. Les travaux, lancés par José Antonio Edjang, au nom du président de la Commission de la Cemac, outre la poursuite des réflexions sur les modalités pratiques de mutation du Ciespac, vont aussi porter sur la relecture des textes de l'Oceac (l'Organisation de coordination et de coopération pour la lutte contre les grandes endémies en Afrique centrale).

Il s'agit, d'abord, de procéder à la revue des textes organiques de l'Oceac, ensuite, d'élaborer les nouveaux textes du Ciespac et, enfin, de valider une feuille de route commune pour l'accompagnement du Ciespac dans le processus de son autonomisation en tant qu'institution spécialisée. Il est également question d'élaborer un protocole de collaboration non seulement avec l'Oceac, mais aussi avec les autres institutions communautaires et les partenaires au développement.

José Antonio Edjang rappellera que l'atelier ouvert mardi prépare de prochaines assises, « à un niveau supérieur », pour la validation des textes de l'Oceac et du Ciespac. Entreront alors en jeu les experts du Comité inter-Etats, le Conseil des ministres de l'Ueac puis, en dernier ressort, la conférence des chefs d'Etats de la Cemac. Objectif visé après la tenue de ces différentes instances : le fonctionnement harmonieux de l'Oceac et du Ciespac. La première restera une agence d'exécution et la seconde, dont le siège est à Brazzaville au Congo, revêtira le statut d'institution spécialisée et intégrera le campus des écoles communautaires de formation professionnelle dans le domaine de la santé publique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.