Afrique: Mise en œuvre de la Zleca - Afreximbank en voie de soutenir le projet

Le président de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), le Nigérian Benedict Oramah, a annoncé, le 17 juillet, l'ambition qu'a son institution pour appuyer la mise en œuvre effective de l'accord portant création de la Zone de Libre-échange continentale africaine (Zleca), en mettant en place une série d'initiatives pour son aboutissement.

La première initiative concerne la mise en place d'une facilité d'ajustement d'un montant d'un milliard de dollar par Afreximbank. Le montant permettra aux pays africains de s'ajuster face à des pertes importantes et soudaines des recettes douanières à la suite de l'opérationnalisation de la Zleca.

La seconde mesure est relative au lancement du système panafricain de paiement et de règlement. Un système qui sera le premier dans le domaine numérique de paiement à l'échelle du continent. Il vise notamment à faciliter les échanges commerciaux intra-africains en devises africaines.

Parlant de l'importance et de l'impact de ce projet phare, le président de Afreximbank a précisé que cette plate-forme devrait permettre d'économiser plus de cinq milliards de coûts de transaction par an pour le continent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.