Sénégal: Première édition Miss ronde Sénégal-Congo - Les inscriptions se poursuivent jusqu'au 31 juillet

L'évènement sera organisé du 1er au 6 septembre dans la salle du grand théâtre à Dakar par SOS Banlieue du Sénégal et Consortium FMK-MAMA-CMRC du Congo/Brazzaville, deux organisations qui œuvrent pour la promotion de la culture et de l'art africains.

Le thème retenu pour cette première édition de Miss ronde jumelage Sénégal-Congo/Brazza (Miss ronde Jumek) qui sera patronné par le ministère de la Culture, du Tourisme du Sénégal est «Notre bataille commune pour le respect de sa forme et d'autrui, pour la dignité, aspirant à l'égalité». Chaque pays devra présenter dix candidates, soit 20 candidates au total qui s'affronteront à la finale le 6 septembre.

Lancées le 8 juillet, les inscriptions à ce concours de beauté se font, pour ce qui concerne le Congo, par mail à : congoconsortium@gmail.com ou au Consortium house (ex-Les Paillotes) à Koufoli dans l'arrondissement 5 Mongo Mpoukou. Les candidates doivent avoir une taille minimum de 1 m 60, un poids à partir de 80 kg et un âge compris entre 17 et 35 ans. Ainsi, outre les gagnantes de l'élection Miss ronde Congo 2019 (la miss et les deux dauphines de chaque pays), sept candidates seront sélectionnées pour représenter avec elles le pays à la compétition.

Mais bien avant l'élection, des activités seront menées à partir du 1er septembre à Dakar (Porte ouverte sur le Congo Brazzaville, campagne de sensibilisation et d'information sur le thème, défilé de mode, déjeuner de presse, spectacles de musique, visites touristiques). Notons que la première édition Miss Ronde jumelage Congo-Sénégal va marquer le lancement officiel du partenariat culturel et artistique entre SOS Banlieue et Consortium FMK-MAMA-CMRC qui ont décidé de travailler ensemble pour «l'expression de la diversité et la prospérité du continent africain».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.