Togo: Hors-réseau, point de salut

18 Juillet 2019

En Afrique, le hors-réseau est devenu la solution par excellence pour électrifier les zones rurales.

Le photovoltaïque est une technologie de moins en moins chère et le soleil ne manque pas sur ce continent.

Le hors-réseau comprend ce petites centrales solaires indépendantes et des kits fournis à la population.

Les participants à la 3e conférence du projet régional d'électrisation hors réseau (ROGEP) auront largement l'occasion d'en discuter.

Elle s'est ouverte jeudi à Lomé sur le thème : 'Renforcement des partenariats pour une promotion accélérée des systèmes solaire Afrique de l'Ouest et Sahel'.

Ce rendez-vous est organisé par la Centre pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique de la Cédéao.

Selon les chiffres fournis, sur les 395 millions d'habitants que comptent les pays de la Cédéao, 244 n'ont pas accès à l'électricité.

Les responsables togolais n'ont pas attendu cette conférence pour lancer un ambitieux programme hors-réseau.

Le projet, baptise 'CIZO' prévoit d'offrir l'accès à l'électricité à 2 millions de personnes d'ici 5 ans.

Un objectif qui passe par les mini-centrales solaires et l'équipement des foyers en kits.

Deux sociétés privées sont déjà sur ce marché, le pionnier britannique BBOXX et Soleva, une entreprise basée aux Etats-Unis, au Ghana et au Togo.

D'autres sont sur les rangs comme Engie PowerCorner, Quadran, Sunna-Design, Ragni, Générale du Solaire, Atisys et Benoo.

Le taux d'accès à l'énergie est de 7% en milieu rural. La marge de progression est donc très importante.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.