Algérie: Progression de la faim - Une personne sur neuf dans le monde en souffre

NEW-YORK (Nations-Unies) - Après une décennie de progrès en matière de réduction de la faim, cette dernière a lentement augmenté au cours des trois dernières années, selon un nouveau rapport des Nations-Unies, qui montre que 820 millions de personnes - soit une personne sur neuf dans le monde - souffrent de la faim aujourd'hui.

Cette tendance souligne l'immense défi que pose la réalisation de l'Objectif de la faim zéro des Objectifs de développement durable (ODD) à l'horizon 2030, relève le rapport sur l'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2019, publié à New York en marge du Forum politique de haut niveau développement durable (FPHN).

Le FPHN est, en effet, la principale plate-forme des Nations-Unies qui assure le suivi des mesures prises par les Etats membres pour donner suite aux ODD.

Le rapport ventile les statistiques par région et montre que la faim a augmenté de près de 20% en Afrique, un continent qui connait également la prévalence la plus élevée de sous-alimentation.

Bien que la prévalence de la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes soit encore inférieure à 7%, elle augmente lentement. En Asie, la sous-alimentation touche 11% de la population. Bien que l'Asie du Sud ait enregistré de grands progrès au cours des cinq dernières années, elle demeure la sous-région où la prévalence de la sous-alimentation est la plus élevée, selon cette étude.

La faim s'aggrave dans de nombreux pays où la croissance économique accuse un retard, en particulier dans les pays à revenu intermédiaire et ceux qui dépendent fortement du commerce international des produits de base.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.