Angola: Des hommes d'affaires namibiens veulent investir à Cunene

Ondjiva — Des hommes d'affaires de la région d'Oshana, de la République de Namibie, ont demandé aux autorités angolaises de faciliter davantage l'entrée des entreprises de leur pays, intéressées pour investir dans la province de Cunene.

Cet appel a été lancé, mercredi, dans la ville d'Ondjiva, par le président de la Chambre de commerce et industrie de la région d'Oshana, Remind Ekaundjo, lors d'une réunion d'affaires Cunene/Oshana.

À son avis, il faut avoir plus d'ouverture et moins de bureaucratie pour que les entrepreneurs namibiens puissent investir et développer leurs affaires dans la province de Cunene.

Il a donc suggéré que la documentation requise pour investir dans les deux pays soit plus simple et les procédures plus rapides afin de stimuler et d'encourager les investissements dans les deux régions.

« Nous voulons encourager le climat des affaires entre Cunene et Oshana et des rencontres comme celle-ci constituent la meilleure façon d'aborder et de renforcer le partenariat dans le domaine économique et social entre les deux districts », a-t-il déclaré.

À son tour, le président de la Chambre de commerce et industrie de Cunene, Francisco Sallu, a salué l'initiative des deux gouvernements de réaliser du forum, ce qui constitue une porte ouverte pour le monde des affaires de Cunene et d'Oshana en s'échangeant des expériences et surtout être plus unis.

À l'occasion, le gouvernement provincial de Cunene, Vigílio Tyova, a informé que les autorités locales étaient réceptives à l'investissement namibiens, et rappelé que l'Exécutif angolais élaborait des politiques pour améliorer le climat des affaires et encourager l'entrée d'investisseurs étrangers dans le pays.

À cet effet, le gouverneur d'Oshana, Elia Kaulifewangali, a fait savoir que 50 hommes d'affaires namibiens étaient présents dans la province de Cunene afin d'identifier les domaines d'investissement tels que le commerce, l'agriculture, la technologie et la construction civile.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.